LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum Index
LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Nos Partenaires
 
""
 

TopSites : Cliquez pour voter !
 
top site velusia
 
Le Port Fluvial

 
Post new topic   Reply to topic    LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum Index -> Les Lieux de RPG -> Au delà des frontières des Clans -> Ville des Bipèdes
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Thu 17 Aug 2017, 11:16    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
La ville est longée par un fleuve, parfois calme, parfois tumultueux. Il lui arrive de déborder, il faut donc s'en méfier pendant l'hiver. Les gros bateaux circulent, surtout pour déverser des marchandises. Le port est plutôt grand, avec pleins de conteneurs, des petites cabanes, etc... Un endroit idéal pour se cacher, se retrouver.
Mais attention, ce lieu est aussi le quartier général de la horde des Massacreurs, du moins la rive droite. Évitez de les croiser, ou alors, fuyez, car qui dit Massacreurs, dit bataille.

Seriez-vous les éviter ?
  

___________________/_/_/


Last edited by Déesse on Sat 19 Aug 2017, 13:24; edited 1 time in total
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 12:33    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

RP : Révérence Distinguée / Moka.
 


Révérence Distinguée.
 

Je crois que je me suis perdue et un peu trop éloignée. Mais juste un peu. Non, en fait, je me suis complètement perdue dans la ville. Pourquoi j'y suis allée déjà ? Je ne sais plus. Bon, bon, très bien. Je vais mourir vieille et seule dans un endroit qui pue et qui est inconnu. Je marche alors, sur le qui-vive repérant des odeurs de chats errants. Ça pue ! Je vais vomir si ça continue.
 

___________________/_/_/
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 12:46    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Je me réveille vers midi et regarde autour de moi. Il n'y a plus personne dans le salon, tout le monde est déjà sorti. Beyrone doit s'occuper de Styx alors je ne veux pas l'embêter. Je décide d'aller faire un tour dans la petite ville qui entoure ma nouvelle demeure. Quand les bipèdes ne regardent pas, je me glisse dans le jardin et je saute par dessus la clotûre. Je n'ai pas envie d'aller très loin et de me perdre à nouveau. Je décide de descendre au port fluviale, c'est un endroit que j'aime bien. Je suis un peu effrayé enfaite, tout est si grand autour de moi, et je suis si petit. En plus je ne dois pas sortir, Beyrone dit que c'est dangereux, mais je suis juste à côté alors tout va bien. Une féline à l'odeur étrange est égarée dans le port.

- Bonjour madame !
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 12:53    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

« Bonjour madame. »

Je me retourne vers la voix totalement inconnue. Je regarde le petit félin de couleur bien étrange mais légèrement... Cappuccino. Je ne sais absolument pas qui est ce chat qui sent les bipèdes à aux moins dix lieues aux alentours. Donnez moi quelque chose pour vomir, merci. Mais, je reste polie, on ne sait jamais. Les chats dans la ville, sont, disons, étranges. Juste un peu. Beaucoup. Très beaucoup.

« Bonjour, petit. »

Je ne vois pas comment le saluer autrement.

« Qui es-tu ? »
 

___________________/_/_/
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 12:58    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Je vois qu'elle fixe mon collier et plisse le nez, moi je me retiens. Elle a une odeur assez étrange, de plusieurs chats, de champignons et d'humidité. De la forêt. Comment peut-on vivre dans ce genre d'endroit ? Je ne réponds pas toute suite à sa question, égaré dans cette odeur.

- Je suis Moka ! Mes bipèdes n'habitent pas loin, et toi ?
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 13:09    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Moka ? Il n'y a que les bipèdes pour donner ce genre de nom, mais peut importe après tout. Moka ou autre prénom, le mâle reste un chat domestique. Quelle honte. Vivre part la dépendance de bipèdes. Ce n'est pas une vie. Enfin, moi je ne pourrai pas supporter de vivre ainsi, je tiens bien trop à ma liberté pour ça.

« Je suis Révérence Distinguée, et je ne vis pas chez les bipèdes. »

 

___________________/_/_/
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 13:17    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Je plisse les yeux, mais quel est cet étrange nom ? C'est beaucoup trop long pour un chat, je ne comprends pas. Les chats errants ne sont pas comme la femelle mais les chats domestiques non plus, qu'est-ce qu'elle est ? Elle me regarde toujours avec cet air dégoûté mais je ne l'imite pas.

- Tu vis où alors ? Je vivais seul avant, mais j'allais mourir.
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 13:22    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Je lèves les yeux au ciel. Qu'ils sont ignorants ces chats de canapés ! Et énervant aussi. Je vis dans tes fesses abruti. J'essaye cependant de me calmer, ce petit chat ne m'a rien fait, pourquoi le haïr dès maintenant. Bon, imaginons qu'il soit très gentil. Voilà, c'est en gentil chat qui dort dans la petite cou-couche panier rose.

« Je vis dans la forêt, avec d'autres chats. C'est que nous appelons les clans. »
 

___________________/_/_/
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 13:52    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Je me retiens d'écarquillés les yeux, c'est quoi un Clan ? Et est-ce que le fait qu'elle vive dans la forêt explique cette forte odeur d'humidité, d'animal et de champignons ? Je crois que je bloque sur les champignons, je déteste ça. Est-ce que les chats de la forêt mange des champignons ?

- Tu manges des champignons ?!

Je plaque ma patte sur ma bouche, je ne comptais pas dire ça je crois.
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 14:19    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Bon, je retire ce que je pensais, il est bête comme ses pattes. J'ai une tête à manger des champignons et brouter de l'herbe. Meeeeeeeh je suis une vache.

« Évidemment ! Je mange aussi les petites herbes violettes. »


Il me regarde, incrédule.

« Mais non abruti ! Je chasse. »
 

___________________/_/_/
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 14:55    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Moka leva les yeux au ciel, il n'était pas un abruti.

- Excuse moi mais tu sens le champignon à des kilomètres !
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 15:46    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Je lève mes yeux au ciel, pour la énième fois.

« C'est l'odeur de la forêt. »

___________________/_/_/
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 15:48    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Je recule un peu.

- Pourquoi tu vis dans la forêt ?
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 16:16    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Ah, enfin une question intéressante.

« Car je suis née là-bas, au seins d'une grande famille de chat. Et j'y suis restée, tout comme tu restes avec tes bipèdes. »

___________________/_/_/
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 16:52    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Je fronce des sourcils.

- Je n'ai pas toujours été avec les bipèdes tu sais...
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 18:41    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Ah ? Intéressant.

« Vraiment ? »

___________________/_/_/
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Sun 20 Aug 2017, 16:45    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Moka secoua sa petite tête.

- Je vivais seul dans la rue, je mangeais peu, les bipèdes me frappaient souvent, les bipèdes m'ont sauvés la vie.
Back to top
Nuage Ombragé
Clan de l'Aube

Offline

Joined: 01 May 2018
Posts: 4,304
Localisation: Dans une bibliothèque, assise en train de lire.
Personnage Principal: Nuage Ombragé
Deuxième Personnage: Petit Bohème
Personnages à venir: Petit Bohème.
Points de RP: 2,890
Autre(s): Tente de répondre des que possibles ! Désolée pour les fautes d’orthographes, je suis dyslexique. Et en plus je suis pas douée en orthographe.

PostPosted: Wed 8 May 2019, 10:04    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Mort de Nuage :



Nuage marchait de nuit, il y avait une légère pluie. Ce n'était pas très désagréable. Elle était déjà partie des clans depuis une nuit, cette nuit la, sa serait sa deuxième en dehors de la tanière. Elle avait fais un énorme détoure pour atteindre la ville,mais c'était voulu. Elle n'avait pas envie que ses trace sois retrouvable, et vue l'énorme pluie d’hier midi, il était sur que ses traces était effacer. Elle avait aider sa sœur avec ses chatons, élevait ses chatons, de manière, d'une mauvaise manière, est elle en était désolée. Elle commençait à ne plus avoir de force, un abri ne serait pas de refus. Elle releva la tête, et remarqua une lumière, qui étais sur une sorte d'arbre noir, avec de la lumière enfermer en haut. Vraiment bizarre. Elle marcha, et commença à voir une ville, heureusement qu'il y avait la lumière de l'arbre noir. Soudainement, elle sentie une odeur poisseuse, et vraiment désagréable. Elle la reconnue plutôt facilement, c'était un chemin du tonnerre. Elle passa entre deux gros buissons, et le vit. Elle avait très peur de ce faire attaquer par un monstre, mais elle n'avait pas le chois, il lui rester des traces de sa blessure. Une maigre cicatrice, mais elle devait vraiment traversait. Elle regarda donc à gauche puis à droite, mais ne vis pas de monstre, elle écouta et renifla aussi, mais rien. Elle couru soudainement, et traversa sans problème. Elle poussa un long soupire de soulagement, elle marcha encore un long moment parmi les rues de la ville. Son air soumis fit qu'elle ne s'attira pas les foudres de chats des rues. Elle trouva un petit carton, et ce coucha dedans. Il était pleins de trous, ne s'enter pas bon, et était très humide, mais c'était déjà sa.

Elle ce réveilla à l'aube, le ciel était orange, et pour le moment, il ne faisait pas spécialement chaud. Elle sortie, et s'ébroua, elle ce fit une rapide toilette, puis entendis son ventre gargouiller. Je vais aller chercher à manger. Pense-t-elle. Elle ce déplaça dans la ville, partie à gauche, a droite, en arrière. Elle sentie enfin une odeurs de poissons. Elle y arriva vers la fin de la mâtiner, il y avait une sorte de fleuve, ou il y avait des barriers pour que personnes ne tombe. Elle s'assie sous un arbre, épuiser de sa journée. De ses deux jours de marche. Elle remarqua une fourrure tricolore, prés de son que les chats des rues appeler poubelle. Ce pelage lui sembler si familier, bizarre. Le chat avait l'air de chasser, elle le regarda, et le vie bouger, quelques choses de gris dans la gueule. Le chat ce tourna vers elle, est la regarda dans les yeux. Elle fut parcourue d'un frisson, et compris pourquoi ce pelage lui avait sembler si familier. C'était Petit Camaïeu, sa fille ! Une joie intense de la savoir encore en vie la toucha, elle ce releva, et couru vers la chatonne. Le chatte fit de même, laissant la sourie au sol.
- Maman !
- Petit Camaïeu !
Cria-t-elle au bord des larmes.
Ses larmes était la preuve de tous l'amour qu'elle n'avait jamais réussie à exprimer, pour une raison inconnue. Enfin si, la raison était connue, elle n'avait jamais voulu de, pourtant, maintenant elle ce render compte d’à qu'elle point elle les aimer. Elle s'arrêta, et regarda sa fille, qui avait bien grandis, ce n'était plus une chatonne, loin de la même.
- Je suis désolée ! Vraiment ! Je me rend enfin compte de ce que j'ai fais, et désolée !
- Je suis bien ici, donc je ne pas t'en vouloir, sais moi qui suis partie.
- Oui, mais sais moi qui est cause ton envie de partir...
- Mais c'était mon chois.

Leur discussion surpris de plus belle Nuage, sa fille n'était plus la chatonne qui était capable de dire des débilité hors norme. Elle parler de manière très calme, et mature. Elle avait changer, pour n'être que plus belle au yeux sa mère, même si l'amour qu'elle lui porter n'était toujours pas très claire. Elle fit un geste qu'elle n'avait jamais fais, ou pratiquement pas. Elle donna un grand coup de langue, affectueux sur le crane de sa fille. La chatte a l'oeil ambre recula un peut, peut être par surprise, vu ses petit mouvement d’oreilles et moustaches.
Je suis heureuse de te voir ici... La voix de sa fille montrait qu'elle ne mentait pas du tous, c'était un vérité qui réchauffa le cœur de Nuage. Mais dit moi, pourquoi es tu ici ?
Nuage hésita.
- Pour changer d'air.
L'autre femelle hocha des épaules, elle avait l'air de savoir que c'était faut, mais n'insista pas, au plus grand plaisir de sa mère. Sa fille fit un mouvement de queue, et sa mère compris sans problème, elle voulait qu'elle vienne. Ce qu'elle fit donc.
- Tu, tu à changer de nom ? Demande-t-elle calmement, curieuse de savoir ce qu'il était arriver à sa fille.
- Non ! Je reste Camaïeu, j'ai juste retirait le Petit. En faite, sais plutôt Empyrée Flamboyant qui ma proposer de le faire. Ronronne-t-elle.
Je ne les jamais vue si heureuse. Pense-t-elle, un sourire triste sur le visage. Le nom de l'autre chatte était clairement celui de clan, mais elle ne la connaiser pas, en tous cas, elle espérait que sa fille sois bien avec elle. Elle hocha de la tête pour faire comprendre, et bien qu'elle avait compris. Alors qu'elle aller prendre la parole, une aboiement, et une odeur de chien lui arriva au nez. Elle ce retourna au même moment que sa fille, et vit tous de suite le gros animale au poils noir. A son grand désespoir, l'animal n'était pas attacher avec leur sorte d'animaux morte, qu'il ressembler à des serpents. Nuage désigna l'arbre de la queue, et sans attendre y couru. Camaïeu était derrière elle, et suiver calmement. Elle avait sûrement du déjà avoir affaire a ce genre de choses. Il était dure de monter directement à l'arbre, mais heureusement, il y avait une rambarde, la femelle y sauta. Et garda avec difficulté son équilibre dessus. Elle regarda sa fille, les yeux grand ouvert, et la vis glisser dans une flaque d'eau. Sans attendre plus longtemps, elle ressauta au sol, et aida sa fille d'un mouvement d'épaule. Le chien ce rapprocher.
- MONTE ! Cria-t-elle !
Sa fille lui obéi sans problème, elle grimpa sur la rambarde, puis fit un gros bon pour aller dans l'arbre. Elle fut soulager de la voir en haut, mais un aboiement de chien, la fit tourner la tête. Il était si près! Dans un mouvement, très peut précis, elle sauta sur la rambarde. Elle faillit tomber, mais ce retiens de justesse.

Mais, quand la grosse bête noir mit ses pattes avant sur la barrière, elle perdis complètement l'équilibre, et tomba. Malheureusement, pas du coté du sol, du coté de l'eau. Elle vit le chien disparaître, et entendis un feulement de chat. Puis un gros SLPATCHE. Elle sentie l'eau s’infiltrer dans son pelage, ses yeux la piquer, et son nez de même. Elle nagea, et fit de son mieux pour ce mettre à la surface, malgré le remou de l'eau. Une fois en dehors, elle pris une énorme goulé d'air, elle remarqua que sa fille était la, ses yeux était d'un calme, qui la surpris. Mais, elle ne perdis pas d'énergie à parler. Elle devait sortir de la, elle ne fit donc plus attention eu aboiement de chien, et de bipède, et des fort feulement de chat. La pierre était trop lisse pour qu'elle grimpe, mais elle tenta malgré tous.
- La, elle à l'air de plus ressortir cet pierre ! Lui cria Camaïeu.
La chatte tricolore continua de tenter de monter, mais n'y arriver pas. Elle compris soudainement qu'elle était épuiser, l'adrénaline avait fais qu'elle puisse rester à la surface déjà longtemps. Mais la, il lui arriver de plus en plus souvent de passer sous des vaguelettes ou des choses comme sa. Elle avala de l'eau sans le vouloir, et ce sentie couler. Elle toussa une fois à la surface, et sentie qu’elle n'était plus capable de rien. Elle batties des pattes encore plus fort, mais elle n'y arriva pas, elle respirait avec difficulté, faisant beaucoup de bruit. Elle sentie ses forces la quitter, elle voulait dormir, et ne su résister. Elle ferma les yeux, et sentie sa tête être sous l'eau. Un petit courant l'emporta, elle le sentie, ses poumons était en feu, et demandait de l'air, elle lui obéi, elle ouvrie la gueule et inspira. Mais son corps fut envahi d'eau, sa gueule, ses poumons, elle était incapable de faire quoi que se sois. Elle sentie du sables sou elle, mais ne réagis pas. D'un coup, des crocs ce posèrent sur son cou, et elle compris qu'on la retirait de l'eau. Elle ne senter plus rien, est avait juste froid.

Elle ouvris une dernière fois les yeux, pris une un peut d'air, mais sa ne donna rien, vu que ses poumons était pleins d'eau. Elle vit les yeux vairon de sa fille, qui était au bord des larmes, un sourire sur le visage. Il y avait une forme rousse flou derrière elle, qui c'était, elle ne savait pas.
- Le clan des étoiles t'acceptera totalement, je suis, heureuse de t'avoir eu comme mère.
Elle sentie une fourrure contre elle, est ferma les yeux, n'étant plus capable de faire quoi que ce sois.


Elle ouvrie les yeux pour ce retrouver dans une prairie, il y avait une petite mare, elle eu une réaction disproportionner, est recula donc d'un bon en voilant l'eau. Après sa, elle observa le reste, elle était dans une prairie en légère pente, il y avait une légère brise, mais surtout un chat étoilé. C'était son père ! Paradoxe Forestier. Son pelage était légèrement transparent, et pleins de poussière d'étoile. Il lui sourie sincèrement, puis s'approcha d'elle calmement.
- Je ne vais pas te dire que je suis heureuse que tu sois la, vu que sa signale que tu es morte. Il lui toucha affectueusement le museau.
Elle resta silencieuse, oui, elle était morte. Elle ce sentie très triste, mais resta silencieuse. Son père du sentire sa tristesse, parce qu'il posa sa queue sur son épaule.
-Viens, je vais te présente au autre.
Sa fille le suivie, tête basse. Elle était morte, en abandonnant ses chatons, sœur qui viver une période difficile... Elle releva la tête, et ce promis de les observait dans haut... Son père l'épaula pour l'aider. Elle le suivie donc tristement.

___________________/_/_/

Merci Evalone !
Back to top
Étoile
Chef du Clan de l'Aube

Offline

Joined: 09 Jul 2019
Posts: 654
Personnage Principal: Astérisme - meneur de l'Aube
Deuxième Personnage: Érable - apprenti Crépuscule
Troisième Personnage: Fragrance - chatonne Aube
Points de RP: 472

PostPosted: Sun 14 Jul 2019, 17:08    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

RP Abzû - Nuage de Sizerin


Sizerin divaguait, sans savoir où ses pattes le mèneraient, c'était le mystère de la journée. Il avait l'impression d'enfin pouvoir se promener en toute légalité. Pourtant le plaisir de fouler le sol ne lui était pas enlevé, et au contraire ses muscles se décrispaient progressivement. Cependant une autre menace semblait planer sur lui ; son entraînement. La panique ne l'envahissait pas, comme si son pelage grisonnant agissait telle une barrière aux émotions. La panique non, mais rien n'allait pour autant. Cette routine de gestes lents et effacés en devenait inquiétante et presque dérangeante., devrait-il jouer le rôle de l'apprenti énergique et intéressé ? En était-il seulement capable ? Toutes ces pensées qui fusaient dans sa tête l’empêchèrent et de se repérer et il s'arrêta proche d'un grand point d'eau sur lequel des dizaines de monstres flottaient. Cette vision était inquiétante et Nuage de Sizerin se sentait terriblement petit et impuissant face à l'impressionnant paysage qu'avaient dressé les bipèdes.
Il n'humait pas une forte odeur de félin et se sentait enterré dans un immense désert humain, dépourvu de congénères. Mais c'était comme ça et à moins de courir sans s'arrêter vers la forêt, il était là pour un bon moment pourtant ses pattes et son corps ne bougeaient pas. Seul son regard se baladait de droite à gauche, de haut en bas, scrutant les bateaux, le fleuve, les oiseaux , la vie. Tout avançait, reculait et tout vivait à une vitesse fulgurante autour de son petit corps tigré, les bruits le transperçaient, il ne résistait même pas pour les faire ricocher. Il était une âme, un fantôme au milieu de la chaussée.

___________________/_/_/

"You forget, Lagertha, I am the Queen"
Back to top
Etoile Dévorante
Modérateurs

Offline

Joined: 10 Sep 2011
Posts: 26,663
Personnage Principal: Etoile Dévorante - ♂ | A
Deuxième Personnage: Nuage de Source - ♀ | C
Troisième Personnage: Nuage de Bruyère - ♀ | N
Personnage Exceptionnel: Patte Royale - ♂ | N
Points de RP: 8,524
Autre(s): Mru. ♥

PostPosted: Sun 14 Jul 2019, 17:21    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

C'était Axolotl qui avait trouvé cet endroit le premier et lui en avait parlé : une immense étendue d'eau dont les contours n'existaient que du côté de la ville tandis que l'horizon avalait tout repère dans des reflets éblouissants. Sur cette eau salée qui ne désaltérait guère, une variété de bêtes métalliques flottaient et poussaient parfois des grondements si sourds qu'ils dépassaient presque d'intensité les monstres étincelants qui se lançaient comme des furies sur le goudron noir des rues. L'utilité de ces choses échappait à l'esprit d'Abzû mais il avait compris que les voir revenir de l'eau éternelle signifiait qu'il allait y avoir de quoi faire un festin le soir-même... Dans la grande majorité du temps, des bipèdes revenaient sans rien mais il demeurait assez régulier -quoique de manière totalement imprévisible- certains débarquent avec des poissons plus gros qu'un chat. La première fois qu'il avait vu ça, ses yeux s'étaient écarquillés au point de lui en faire mal et il avait pris le risque énorme de foncer quémander aux pattes des bipèdes un peu de cette énorme carcasse, l'odorat fou, l'estomac allant de paire. Parfois, par gourmandise, il mangeait même un morceau avant de ramener ses "butins" à la résidence pour nourrir tout le monde. Camaïeu avait vite fait le rapprochement et lui avait appris que cette eau sans fin s'appelait "la mer". Quoi qu'il en ait été et quel que fût le nom de cette immense étendue clapotante, elle était merveilleuse, nourrissante et impressionnante.

Ce jour-là, l'envie de poissons était si forte qu'Abzû ne put résister. Il se rendit au débarquement des choses de métal au ronronnement épais et attendit, la queue ramenée près de ses pattes avants. Quelques bipèdes l'appelèrent tant bien que mal et vinrent le caresser, mais il n'y répondait que par de brefs ronronnements avant de tourner de nouveau ses oreilles vers l'avant, aux aguets. Les gens n'étaient pas méchants et se désintéressaient bien vite des félins lorsqu'ils n'étaient pas très câlins -c'était une excellente tactique à adopter pour s'en débarrasser facilement. Mais l'odeur d'un autre chat chatouilla les narines du jeune mâle alors qu'il se levait et changeait de ponton. Se figeant, il balaya les alentours du regard et aperçut le félin dont la curieuse odeur l'avait stoppé dans son action. Il s'agissait d'un autre mâle, comme lui, mais son parfum ne ressemblait à rien de connu : ni à la rue, ni aux chats domestiques, ni à la Horde. Dans un éclair de lucidité, son esprit fit soudain le rapprochement entre son hypothétique appartenance aux Clans, revoyant en un éclair la femelle rousse et tigrée qu'il avait rencontré en bordure de la ville et qui lui avait dit venir du "Clan du Crépuscule". Son langage était un peu différent du sien mais complètement audible et compréhensible, si ce n'était qu'il avait appris énormément de mots ce jour-là. Abzû s'approcha sans hésitation de l'inconnu, un sourire sympathique aux babines et la démarche tranquille, l'appelant pour ne pas le faire sursauter de crainte.
"Eh, excuse-moi... Ton odeur ne me dit rien et j'ai un petit doute : serais-tu originaire des Clans à tout hasard ? Je me présente : Abzû."

___________________/_/_/
Moi j'adore la race humaine avec du sel et du mezcal - Et sans mentir timal j'suis sentimental -
Brutal en sortie mentale - L'irréel me manie mal - Apparu un jour d'hiver - Voici l'homme-animal

Back to top
Visit poster’s website
Étoile
Chef du Clan de l'Aube

Offline

Joined: 09 Jul 2019
Posts: 654
Personnage Principal: Astérisme - meneur de l'Aube
Deuxième Personnage: Érable - apprenti Crépuscule
Troisième Personnage: Fragrance - chatonne Aube
Points de RP: 472

PostPosted: Sun 14 Jul 2019, 18:19    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Le temps passait relativement vite ici , l'air apportait d'agréables odeurs qui donnaient à Nuage de Sizerin des gargouillements étouffés. Son poil court valsait, suivant le sens du vent et le soleil se reflétait sur sa robe grise. Il aurait pu rester de longues heures assit devant la danse de l'eau si l'idée de revenir au camp ne lui avait pas traversé l'esprit, coupant brutalement le calme qui l'animait. Seulement l'éventualité d'être retenu ne lui avait pas effleuré l'esprit et il se leva doucement, étirant ses muscles et sans remarquer l'amas de poils qui se dirigeait vers lui. Lorsque l'odeur de poisson se transforma en celle d'un chat et qu'un miaulement chaleureux retentit , Nuage de Sizerin s'alerta et se retourna , avec la même lenteur qu'à son habitude. Il plissa les yeux et observa celui qui venait de l'appeler. C'était un chat rouquin touffu aux extrémités sombres et Sizerin trouvait ses traits faciaux très durs, et son regard vert pomme l'intriguait légèrement. Il était étrangement différent des chats qu'il côtoyait quotidiennement au sein de son clan, comme si sa silhouette élancée n'avait rien d'aussi solennelle que ses camarades . Pour autant il ne faisait pas penser à ce que l'on racontait sur les chats domestiques, il gardait tout de même une certaine prestance agréable et puissante. Si Sizerin faisait attention à sa propre apparence il se serait senti minable, pitoyable face à Abzû. Mais le seul sentiment qui se dégageait était neutre. Le jeune apprenti se contentait de faire son constat et de s'arrêter là, trouvant les étapes d’interprétation suivantes dangereuses.
Il se prépara à répondre, mais un détail l'arrêta, le stoppa net. Si il avait été quelqu'un de judicieux et un minimum loyal, aurait-il parlé des clans à un vague inconnu? La réponse aurait-du être sèche , provocante à la façon de ses congénères. Toujours avec cette manie des territoires, des propriétés, de l'agression. Si la seule rébellion dont était capable le jeune chat gris était d'agir dans le sens contraire aux clanique, alors il le ferait.
"Oui" Sizerin ne savait pas développer, il ne savait pas vraiment s'exprimer et s'adresser aux autres. Pendant un instant il se demanda si il aurait du compléter sa phrase. Il ajouta finalement par dépit "Le Clan de la Nuit". Un silence marqua la fin de sa "phrase", il plongea son regard dans l'étendue d'eau lointaine, sans vraiment trop savoir pourquoi, il eut l'impression d'avoir oublié quelque chose. Cette hésitation dura un moment dans son esprit , pas réellement autant en réalité. Soudain il ouvrit de grands yeux et tourna doucement la tête vers son interlocuteur avant de déclarer "Nuage de Sizerin"
___________________/_/_/

"You forget, Lagertha, I am the Queen"
Back to top
Etoile Dévorante
Modérateurs

Offline

Joined: 10 Sep 2011
Posts: 26,663
Personnage Principal: Etoile Dévorante - ♂ | A
Deuxième Personnage: Nuage de Source - ♀ | C
Troisième Personnage: Nuage de Bruyère - ♀ | N
Personnage Exceptionnel: Patte Royale - ♂ | N
Points de RP: 8,524
Autre(s): Mru. ♥

PostPosted: Sun 14 Jul 2019, 18:32    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

(Tu te débrouilles bien dans l'écriture, je trouve. x3)


L'inconnu s'appelait Nuage du Sizerin et les grands yeux qu'il ouvrit au moment où il se présenta marquèrent Abzû. Le doré jusqu'ici plutôt commun qu'il partageait avec beaucoup de chats se moirait de reflets stupéfiants qui réfactèrent la luminosité environnante lorsqu'il écarquilla ses paupières. Il avait un visage moins anguleux que le sien, se fit remarquer le rouquin, observant la rondeur de ses joues, la douceur des trais de son faciès, les marques noires qui encadraient ses yeux arrondis comme de jolies rivières d'obsidienne. Même son corps possédait cet équilibre proportionnel bien que sa stature laissât penser à un chat à l'entraînement physique régulier. Il n'était ni particulièrement massif, ni particulièrement musculeux mais on devinait sous son poil court un élancement en développement et un appétit rassasié la plupart du temps. Les côtes n'étaient pas vraiment visibles mais pas très loin sous la surface de la peau. Néanmoins, Nuage du Sizerin n'avait pas l'air excessivement bavard -ou peut-être était-ce une question d'aisance ? Sa proximité avec Facétie du Vent se confirma cependant à l'allure de son nom et aux sonorités curieuses dont il recelait.
"Nuage du Sizerin ? C'est pas commun, par ici. Mais je reconnais l'empreinte des Clans maintenant : vous avez tous des noms composés. Tu es le deuxième que je rencontre, enchanté."
Par politesse et toujours par sympathie, Abzû inclina légèrement la tête en avant : il assurait ainsi au jeune fauve gris-blanc et noir qu'il n'avait envers lui pas la moindre once d’hostilité. Par contre, il est seul si loin de la forêt... Songea le jeune chat errant en clignant des yeux. Je ne suis pas sûr qu'il sache quels dangers existent dans le coin.
"La question va peut-être te paraître indiscrète mais qu'est-ce que tu fais ici ? Tu n'es pas au courant que la Horde traîne dans le coin ?"

___________________/_/_/
Moi j'adore la race humaine avec du sel et du mezcal - Et sans mentir timal j'suis sentimental -
Brutal en sortie mentale - L'irréel me manie mal - Apparu un jour d'hiver - Voici l'homme-animal

Back to top
Visit poster’s website
Étoile
Chef du Clan de l'Aube

Offline

Joined: 09 Jul 2019
Posts: 654
Personnage Principal: Astérisme - meneur de l'Aube
Deuxième Personnage: Érable - apprenti Crépuscule
Troisième Personnage: Fragrance - chatonne Aube
Points de RP: 472

PostPosted: Sun 14 Jul 2019, 19:12    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

(Meh :v merci x) faut que je m'habitue au fait de jouer un chat :c)


Le jeune apprenti écouta vaguement la première réplique de son interlocuteur comme si il s'agissait d'un banal "bonjour"; comme si il savait d'avance ce qu'allait dire Abzû parce que ce sont des choses que l'on connait tous par cœur. Pourtant ce sont ce genre de remarques auxquelles on peut répondre facilement, lorsqu'on à l'habitude. "l'emprunte des clans" son nom , Sizerin eut une vision de son frère lui rappelant pour la énième fois que l'adjectif par lequel on l'appelait était simplement le reflet d'une importance médiocre aux yeux de sa mère. Ce n'était même plus drôle, ça ne l'avait jamais été pour lui, d'ailleurs. L'apprenti tenta d'accrocher son regard à Abzû, il ne fallait pas lui donner l'impression qu'il le méprisait, qu'il préférait se concentrer sur un fleuve plutôt que sur lui. Ce n'était pas l'impression qu'avait Nuage de Sizerin, qui au contraire se satisfaisait de parler à quelqu'un d'autre qu'un membre de la Nuit , qu'un clanique de façon générale. Il y avait quelque chose d'agréable à ouvrir sa pensée à quelque chose d'autre que le rabâchement incessant du code d'honneur, de la fidélité et toutes ces valeurs que Sizerin n'arrivait pas à saisir. Il avait cette lointaine impression qu'hors de son territoire, il était autre chose qu'une fourmi coincée dans un engrenage perpétuel, et qu'un individu existait seulement lorsqu'il n'était pas dédoublé dans des centaines d'exemplaires , basé sur un code ancestral et modulé comme le souhaitait un chat ou plusieurs lorsque les cieux n'existaient peut être pas comme de nos jours.
Le félin tigré se replongea dans la discussion, et hocha lentement de la tête jusqu'à ce que la seconde partie du discours de son interlocuteur le heurte pour un court instant. Rien de bien violent, le danger n'existait pas à forte dose dans l'esprit de Sizerin. Et puis cette "Horde" n'avait rien de familière à ses oreilles, rien n'était alors réellement concrétisé. Il demanda alors "Je connais pas, la Horde , moi je suis là pour voir ce qu'il y a après la forêt." Véridique, il venait de découvrir cette vue désaltérante et colorée qui lui plaisait bien et n'avait pas cherché plus loin lorsqu'il était arrivé. Il n'avait pas vraiment l'habitude de se préoccuper des dangers et pensait toujours pouvoir s'en sortir en sprintant jusqu'à son clan. C'est à dire que la vie en communauté avant tout de même des avantages, légers mais bien là. Cette technique n'était pas fructueuse, il n'avait qu'à voir le dernier incident qu'il avait eu avec le rat, cependant le clanique n'avait pas la foi d'être vigilant
___________________/_/_/

"You forget, Lagertha, I am the Queen"
Back to top
Etoile Dévorante
Modérateurs

Offline

Joined: 10 Sep 2011
Posts: 26,663
Personnage Principal: Etoile Dévorante - ♂ | A
Deuxième Personnage: Nuage de Source - ♀ | C
Troisième Personnage: Nuage de Bruyère - ♀ | N
Personnage Exceptionnel: Patte Royale - ♂ | N
Points de RP: 8,524
Autre(s): Mru. ♥

PostPosted: Tue 16 Jul 2019, 23:07    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

(Ouais... xD
Mon copain essaie de s'habituer au fait que ce que je lui fais lire.... Parle de chats. )


Ceci expliquait cela. Nuage du Sizerin était environ dans des âges à lui et s'il n'avait pas vécu en ville, il ne pouvait logiquement pas connaître ce phénomène. Le rouquin se contenta donc d'opiner du chef avant de miauler :
"C'est normal. Il s'agit d'un groupe de chats réunis autour d'une seule conviction : "le plus fort survit et le plus faible meurt". Il n'y a pas de place à la fragilité chez eux. J'ignorais l'existence des Clans jusqu'à il y a quelques jours mais j'ai cru comprendre que ca ne fonctionnait pas du tout de la même façon. Pourtant, il s'agit toujours d'un groupe de chats qui vivent en communauté, c'est bien ca ?"
Abzû n'alla pas plus loin dans ses explications premières, préférant laisser le matou tigré l'interroger si le sujet de la Horde l'intriguait ou lui paraissait nécessaire à connaître. Pour sa part, il était irrésistiblement attiré par le mode de fonctionnement des chats sauvages. Qui étaient-ils ? Pourquoi ne venaient-ils jamais en ville ? Quel était le concept du Clan des Étoiles dont avait vaguement parlé Facétie du Vent ? Cette dernière ne lui avait pas laissé le temps de la questionner beaucoup, ayant principalement fait tourner le mystère autour d'elle pour le séduire. A l'heure actuelle, Abzû n'était pas véritablement sûr de ce qui avait existé entre eux à cet instant précis, mais cela ne le préoccupait pas non plus. Sa seule envie était d'en apprendre davantage sur quelque chose d'inédit.

___________________/_/_/
Moi j'adore la race humaine avec du sel et du mezcal - Et sans mentir timal j'suis sentimental -
Brutal en sortie mentale - L'irréel me manie mal - Apparu un jour d'hiver - Voici l'homme-animal

Back to top
Visit poster’s website
Étoile
Chef du Clan de l'Aube

Offline

Joined: 09 Jul 2019
Posts: 654
Personnage Principal: Astérisme - meneur de l'Aube
Deuxième Personnage: Érable - apprenti Crépuscule
Troisième Personnage: Fragrance - chatonne Aube
Points de RP: 472

PostPosted: Fri 19 Jul 2019, 14:13    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

(Oulah le mien se foutrait sûrement de ma gueule x) )

Nuage de Sizerin pencha la tête sur le côté et se retint de pouffer ; d'après les paroles de son interlocuteur, le jeune mâle grisonnant n'aurait pas survécu bien longtemps ici. Il baissa légèrement la tête esquissant un sourire. Il n'avait jamais vraiment réalisé que c'était ce genre de lois qui motivaient certains chats; D'un coup il se sentait piètrement ridicule, et cette impression s’amplifia lorsqu'Abzû termina sa remarque. L'apprenti cligna des yeux longuement puis répondit "Je ne sais pas comment fonctionne..." Il cherchait le nom, déjà oublié La Horde, mais nous c'est ça, des chats qui se sont regroupés pour vivre tous ensemble sous une hiérarchie accro à un espèce de code extrémiste soit-disant créé par nos ancêtres " Il leva les yeux au ciel puis compléta son discours "Un chef, un lieutenant pour l'assister,bien sûr le chef possède neuf vies, pour servir au mieux son clan. On a un guérisseur aussi, puis il a un lien spécial avec le clan des étoiles" le félin récitait des termes vides de sens à ses yeux et dont il ne saisissait pas vraiment l'importance.

"Ouais le Clan des étoiles, soit disant nos ancêtres justement, qui veillent sur nous." Il poussa un petit rictus et leva à nouveau les yeux "Pas très flatteur comme mode de vie, on dépend des autres et on est surveillés en permanence; sanctionnés au moindre faux pas , Mais ça convient à certains." Il haussa les épaules, il était vrai que cette constante surveillance et cette hiérarchie un peu trop imposante pesait lourd, sur un chat comme Sizerin .
___________________/_/_/

"You forget, Lagertha, I am the Queen"
Back to top
Etoile Dévorante
Modérateurs

Offline

Joined: 10 Sep 2011
Posts: 26,663
Personnage Principal: Etoile Dévorante - ♂ | A
Deuxième Personnage: Nuage de Source - ♀ | C
Troisième Personnage: Nuage de Bruyère - ♀ | N
Personnage Exceptionnel: Patte Royale - ♂ | N
Points de RP: 8,524
Autre(s): Mru. ♥

PostPosted: Fri 19 Jul 2019, 16:04    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

(J'compatiiiiiis. \o/)

Le fait qu'il soit interrogé sur son avis personnel sembla tout à coup délier la langue à Nuage du Sizerin, ce qui fit sourire Abzû -c'était un geste sans moquerie qui tenait de l'amusement sincère face à un tel refus d'adhérer et de se conformer à des valeurs plus générales. Cet esprit catégorique ne lui était pas familier mais il ne s'en formalisa pas et n'en tint pas le matou tigré plus bas dans son estime pour autant. Lui-même, s'il était placé dans la Horde, aurait du mal à se sentir représenté par les valeurs prônées. A son sens, ces dernières étaient les principales sources de dissidences, réunions et d'amour : ne se retrouvait-on pas chez les autres lorsque nos idées étaient communes ou nos sentiments semblables ? Comment se sentir chez soi dans un environnement qui ne nous plaisait somme toute que moyennement ? Le rouquin était toujours autant assailli de questions qu'il ne put se retenir de poser à son interlocuteur -non sans ramener sa queue touffue près de ses pattes, oreilles droites et moustaches frétillantes :
"Ça va peut-être te paraître un peu curieux comme question mais... Que fais-tu là-bas si tu ne t'y retrouve pas ? Je serai le premier à défendre les valeurs familiales et l'importance d'être soudé avec les membres de sa famille, qu'elle soit famille de sang ou de coeur. (Lui même était bien placé pour le savoir puisque Camaïeu lui avait révélé être sa mère d'adoption tout en lui assurant l'avoir aimé comme s'il était venu de ses propres flancs.) Mais pourquoi s'obstiner à rester si ça ne te représente pas ? Oh ! Peut-être que les deux autres Clans sont moins strictes que le tien ?"

___________________/_/_/
Moi j'adore la race humaine avec du sel et du mezcal - Et sans mentir timal j'suis sentimental -
Brutal en sortie mentale - L'irréel me manie mal - Apparu un jour d'hiver - Voici l'homme-animal

Back to top
Visit poster’s website
Étoile
Chef du Clan de l'Aube

Offline

Joined: 09 Jul 2019
Posts: 654
Personnage Principal: Astérisme - meneur de l'Aube
Deuxième Personnage: Érable - apprenti Crépuscule
Troisième Personnage: Fragrance - chatonne Aube
Points de RP: 472

PostPosted: Fri 19 Jul 2019, 21:05    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Nuage de Sizerin pouffa enfin, après des instants à se retenir. Loin de la l'idée de se moquer de son interlocuteur, c'était juste la question qui lui paraissait évidente. Il s'empressa de répondre "Pardon hein, tu m'as vu ?" Sa carrure était peut être épaisse mais il ne savait rien en faire. Ses grosses pattes savaient à peine avancer sans trébucher, il n'avait pas une vision d'enfer et ratait sa cible à chaque fois qu'il donnait un coup de patte. Et puis question chasse, c'était un vrai carnage. L'apprenti était totalement dépendant de ce mode de vie clanique, et c'était ça qui l'embêtait le plus. "Je ne suis bon qu'à faire se sentir les autres supérieurs. Le clan est ma seule chance de survivre, je suis un couard et je le sais. C'est bien ça qui pose problème. La seule chose que je puisse faire c'est sortir de mon clan dès que l'occasion se présente " Il ferma les yeux une fraction de seconde pour profiter de la brise qui venait frapper le pelage des deux félins, puis continua "C'est le pire comportement que je peux avoir, je sais, mais j'ai toujours au fond de moi cet espoir qu'un jour les choses changeront, et que les relations entre les félins ne seront plus intéressées et codifiées selon leurs capacités à donner un coup de griffe au bon endroit ou ramener des souris en quantité impressionnante chaque jour." Il haussa silencieusement les épaules un petit sourire aux lèvres, il était rêveur et le savait. Mais puisque ce jour n'arriverait jamais, il préférait se résigner à on destin de gentil guerrier bien rangé. "et puis mes seules réactions sont de me plaindre, je ne risque pas d'améliorer les choses ". Il ferma les yeux à nouveau, humant les odeurs qui dansaient sous son nez.
___________________/_/_/

"You forget, Lagertha, I am the Queen"
Back to top
Etoile Dévorante
Modérateurs

Offline

Joined: 10 Sep 2011
Posts: 26,663
Personnage Principal: Etoile Dévorante - ♂ | A
Deuxième Personnage: Nuage de Source - ♀ | C
Troisième Personnage: Nuage de Bruyère - ♀ | N
Personnage Exceptionnel: Patte Royale - ♂ | N
Points de RP: 8,524
Autre(s): Mru. ♥

PostPosted: Sat 20 Jul 2019, 23:02    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Il lui fallut un léger temps de latence pour comprendre que par "tu m'as vu ?" Nuage du Sizerin entendait que son corps et la maladresse qui le caractérisait n'étaient pas de réels atouts face à la dureté de l'autonomie et de l'autosuffisance. Ce qui était amusant, c'était de constater à quel point il avait développé une certaine satisfaction de son mode de vie "parasiteur" sans se blâmer de n'avoir pas un corps taillé pour être bon en quoi que ce soit. Abzû était malgré tout surpris : comment un chat qui était venu jusqu'ici, à autant de temps de marche de son Clan, pouvait-il estimer n'avoir aucune robustesse physique ? Il était au moins endurant et cela était assez pour lui permettre, par exemple, de se repaître de poissons chassés par les grosses pattes des bipèdes. Insister n'était pas dans l'intention du rouquin mais il se permet une suggestion en songeant que cela pourrait peut-être intéresser le matou gris tigré ; tournant son regard mordoré vers lui, il miaula avec un léger sourire aux babines et une expression de sincérité :
"La couardise n'est pas un mal qui sied aux chats de la ville. Je vis avec mes parents et mes frères et soeurs dans une résidence de bipèdes. Une résidence c'est... l'équivalent d'un grand espace vert mélangeant les nids de bipèdes et les nôtres. Pleins de chats "domestiques" entre guillements y vivent et ils vivent comme ils l'entendent, sans aucune règle intransigeante tout en profitant de la nourriture des bipèdes ainsi que de la chaleur d'une tanière installée au sein de l'habitation de celui ou celle qu'ils ont choisi d'adopter."

___________________/_/_/
Moi j'adore la race humaine avec du sel et du mezcal - Et sans mentir timal j'suis sentimental -
Brutal en sortie mentale - L'irréel me manie mal - Apparu un jour d'hiver - Voici l'homme-animal

Back to top
Visit poster’s website
Étoile
Chef du Clan de l'Aube

Offline

Joined: 09 Jul 2019
Posts: 654
Personnage Principal: Astérisme - meneur de l'Aube
Deuxième Personnage: Érable - apprenti Crépuscule
Troisième Personnage: Fragrance - chatonne Aube
Points de RP: 472

PostPosted: Sun 28 Jul 2019, 23:48    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Nuage de Sizerin plissa les paupières. Il n'était pas difficile mais n'avait pas envie d'effectuer de changements. Il se disait toujours lorsque l'idée de s'enfuir lui traversait l'esprit, qu'il regretterait son ancienne vie, parce que des petits rituels auxquels il était attaché comme s'évader quelques heures à travers la forêt, n'existeraient plus. Ils seraient anéantis sous de nouveaux, qui ne seraient peut être guère meilleurs. Nuage de Sizerin était prisonnier du rouage infernal de la peur de l'inconnu. Même si il s'était trouvé dans la pire des situations, il n'aurait pas cherché à s'en défaire par peur d'en tomber dans une bien pire encore. L'idéal était que celle dans laquelle il était évolue dans le bon sens, progressivement . Et puis rêver c'était beau, aussi.
"Désolé,mais je préfère me contenter de ce que j'ai , on ne sait jamais trop dans quoi on se lance. Et puis les remords ne font pas parti de mon langage " En effet, le félin argenté n'était pas loin de la croyance du destin. Et puis après tout si la vie voulait que demain il se fasse renverser par un monstre, on ne pouvait rien y faire. "Les bipèdes sont bien là où ils sont pour le moment. Et moi de même, je n'ai pas vraiment ma place dans les clans, mais je me faufile comme je peux entre ceux qui en ont une et ça me suffit pour le moment. " Il esquissa un sourire, ne cherchant pas à être agressif envers son interlocuteur, trouvant même la discussion plaisante.
___________________/_/_/

"You forget, Lagertha, I am the Queen"
Back to top
Etoile Dévorante
Modérateurs

Offline

Joined: 10 Sep 2011
Posts: 26,663
Personnage Principal: Etoile Dévorante - ♂ | A
Deuxième Personnage: Nuage de Source - ♀ | C
Troisième Personnage: Nuage de Bruyère - ♀ | N
Personnage Exceptionnel: Patte Royale - ♂ | N
Points de RP: 8,524
Autre(s): Mru. ♥

PostPosted: Wed 31 Jul 2019, 13:09    Post subject: Le Port Fluvial Reply with quote

Abzû hocha poliement de la tête aux paroles que lui sortit Nuage du Sizerin. Il n'insisterait pas davantage. Il avait bien compris que son interlocuteur choisissait la facilité à ce qu coûtait effort et investissement, et même si cela s'éloignait bien de son mode de vie à lui, personnel, il ne s'estimait pas vraiment en droit de juger de la valeur de la vie des autres. Si d'aventure ceux-ci émettaient le son des regrets à ses oreilles, le rouquin s'appliquerait à proposer des alternatives en réfléchissant avec son interlocuteur, mais puisque ce n'était pas le cas ici, la discussion tournait court. Il reposa ses prunelles vertes sur l'étendue infinie de l'eau salée et finit par miauler avec son calme habituel :
"C'est une vision des choses amusante, je trouve. Ce n'est pas une moquerie : je n'y avais simplement jamais pensé. En y réfléchissant, je ne suis pas sûr de pouvoir l'appliquer, mais l'essentiel c'est que ça te parle. Oh, est-ce que tu veux goûter un peu de poisson avant de repartir chez toi ? Ou en emmener un peu ?"

___________________/_/_/
Moi j'adore la race humaine avec du sel et du mezcal - Et sans mentir timal j'suis sentimental -
Brutal en sortie mentale - L'irréel me manie mal - Apparu un jour d'hiver - Voici l'homme-animal

Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum Index -> Les Lieux de RPG -> Au delà des frontières des Clans -> Ville des Bipèdes All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Have own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group