LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum Index
LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Nos Partenaires
 
 

TopSites : Cliquez pour voter !
 
top site velusia
 
Élevage d'Anooraa - Maison de Makwaëya

 
Post new topic   Reply to topic    LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum Index -> Les Lieux de RPG -> Au delà des frontières des Clans -> Ville des Bipèdes
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Thu 17 Aug 2017, 09:35    Post subject: Élevage d'Anooraa - Maison de Makwaëya Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Élevage d'Anooraa.
Chatterie de Birmains.
   

Dans la banlieue campagnarde de la ville, Brice et Julia ont décidé d'acheter une belle villa, pour pouvoir créer leur élevage félin. Située sur deux étages, et assez luxueuse il faut l'avouer, le rez-de-chaussé sert de maison pour les deux bipèdes. Trois chambres en bas, une pour eux, une pour leur fils, et la dernière pour les mises bas. L'étage, uniquement pour la chatterie, est aménagé pour que les chats y soient heureux, et ce malgré leur grand nombre !

La villa, située à quelques centaines de mètres de celle de sa fille, Beryone est donc un beau luxe pour les chats qui y vivent.
Il faut imaginer que les plans n'avaient pas prévu d'avoir une chatterie ! Alors, Brice et Julia on tout aménagé. Il faut donc imaginer qu'il reste trois chambre, oui, mais plus de salle de bain, plus de dressing ni rien. Les chambres on été collées, et tout le reste n'est qu'une grande pièce à vivire pleine d'arbre à chat de d'autres joués !
Il faut savoir que plus loin, il y a une petite piscine, et que le jardin fait tout le tour de la maison. Il est boisé, par des arbres fruitiers, des chênes, des hêtres et des charmes.


Les bipèdes vivants ici.
   



Le jardin étant bien grand et non clôturé, il n'est pas rare d'y croiser d'autres chats. Mais attention, Makwaëya n'est pas la plus accueillante des hôtes.
   

___________________/_/_/


Last edited by Déesse on Sat 19 Aug 2017, 13:28; edited 1 time in total
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Fri 18 Aug 2017, 23:12    Post subject: Élevage d'Anooraa - Maison de Makwaëya Reply with quote

RP : Makwaëya. 
| Naissance | 

     
Makwaëya.
     

Dans la vie, il arrive des mésaventures, des aventures, des imprévus.     

 
« Chérie ! Chérie ! Viens vite, Farwëll est en train de mettre bas ! »     
      
Dans la nuit bien calme de ce dix juin, tout le monde ne dort pas, non. Une maison est encore éclairé, et dans cette maison vient de retentir un cris de joie. Brice, un homme plutôt fin mesurant plus d'un mètre quatre vingt vient de briser ce silence.      
          Alors que pour lui, c'était une soirée qui devait se dérouler normalement, cette soirée aller changer sa vie, à tout jamais. Il regardait tranquillement la télévision alors que sa compagne, Julia, était allée se coucher. Il zappait de chaine en chaine, sans vraiment comprendre ce qu'il regardait. Non, il était là, devant sa télévision à s'abrutir l'esprit pour éviter de penser à ses problèmes personnels. Il avait peur de se faire licencier, et tout allait mal à son boulot. L'entreprise était à la limite de la fermeture, les heures étaient de plus en plus compliquées, physiques. Alors, il avait besoin de penser à autre chose, de s'évader. Et pour lui, un des meilleur moyen, c'était de regarder plus ou moins la télévision. Il avait envie de regarder un bon film, mais ne voulait pas se lever du canapé, alors, il appuyait comme un robot sur la télécommande, changeant de chaine sans être satisfait. Il finit par laisser un match de basket, sans vraiment suivre. De toute façon, son pays de jouer pas. Lors d'une page de pub, il se leva avec grande flemme pour faire le tour des chats. Car, oui, Brice et Julia tiennent une chatterie où ils élèvent des chats Sacré de Birmanie. Brice avait envie de faire une seconde race, mais sa compagne n'était pas encore décidée. Lui, sans lui en parler, il avait déjà réservé des chats Sibériens. Trois femelles et deux mâles, et plus de deux mois salaires. Julia lui crierait dessus si elle savait, mais peu lui importait. Il commençait à se lasser des caprices de sa bien-aimée, et voulait lui aussi en faire. Il n'avait pas vraiment tort, car, au fond, Julia aussi voulait une seconde race de chat. Il fit donc le tour des pièces, parce que quinze chat à gérer, il faut s'organiser. Il prépara les gamelles avec les croquettes, et commença son tour. Il ouvrit une première porte, et les trois mâles de l'élevage se jetèrent sur lui pour avoir des caresse. Brice ne put s'empêcher de sourire. Il aimait beaucoup ses mâles. Bröhn était le plus âgé, et certainement son préféré. Enfin non, celui avec qui il avait le plus d'affinité. Ce que Brice aimait chez Bröhn, c'était un peu tout. Sa bonne bouille, son excellent standard, et sa belle couleur. Il faut dire que le mâle était réellement magnifique, d'un red bicolore mitted parfait. L'homme prit alors son gros et grand chaton dans ses bras pour lui faire un câlin, tandis que Elhmeff et Jeyrin ronronnaient contre ses jambes. Jeyrin était seal tabby, et Elhmeff blue mitted. De magnifiques mâles eux aussi. L'un venait d'un élevage d'amis, l'autre exporté de Suède. Brice y avait vu passer son salaire pour rapatrier Elhmeff chez lui, mais il ne regrettait absolument pas le beau birmain, au contraire, il faisait des chatons extraordinaire. Il faut dire que pour lui, ses chats étaient les plus beaux. Une fois les gamelles posées, et les câlins finis, le trentenaire ferma la porte, et ouvrit la seconde. Cette pièce était bien plus grande que la première. En même temps, elle servait pour accueillir les sept femelles reproductrices, bien que ce soir là, il n'y en ai que six. Il fit un rapide tour pour les caresses, en le faisant dans un ordre, comme à son habitude. Une petite caresse entre les oreilles pour Danya, la doyenne, sans oublier le petit bisous de bonne nuit. Puis, il laissa sa main passer sur Heyla, Ïkilfih, Joycitha, Lady et enfin Laÿka. Il sourit en voyant le ventre des trois dernières s'arrondir. Elles rejoindrait bientôt la salle de maternité. Il se dirigea ensuite vers cette pièce, où reposait Farwëll. Lorsqu'il ouvrit la porte, il la trouva en plein travail. Et brisa le silence de la nuit.     
          Dans cette nuit du dix juin, Julia se réveille alors en sursaut en entendant son compagnon plus ou moins hurler. Farwëll va mettre bas. Elle sourit, plus que contente, elle adorait les mises bas. Sans prendre la peine d'enfiler un pull, elle se lève pour aller rejoindre Brice. Elle se tourne dans le lit, et essaye d'éviter au mieux les cinq chats dessus. Une fois debout, Elle sourit en caressant Misandeï, sa jeune siamoise. Leurs quatre autres chats sont des chats de gouttière, des européens. Elle les aime de tout son cœur, mais manque de temps pour s'en occuper autant que les birmains. La plus vieille, Alayna, elle l'avait avant de rencontrer Brice. Elle se promenait avec sa mère dans la rue, pour une superbe après midi shopping. Et au détour d'un rue, dans un coin près d'une poubelle, elle vit une petite boule de poil noir. Et la petite boule de poil de maintenant treize ans pesaient non plus cent trois grammes, mais cinq kilos et deux cent trente grammes. June était une femelle black tortie, appelé plus communément écaille de tortue. C'est sa mère qui lui avait ramené la femelle lorsqu'elle avait deux mois. Cersei était une femelle plus âgée que la précédente, mais ils l'avaient eu plus tard. En donnant des croquettes à la SPA de la ville, Brice et Julia avait tous deux craqué sur la bouille de la femelle rousse. La petite dernière, Luyana était une magnifique petite femelle brown tortie mackerel tabby et blanche. Ils l'avaient accueillie vers ses trois mois, la sauvant de justesse d'une mort certaine. Mais Julia pestait après Brice de ne pas avoir récemment surveillé cette dernière qui attendait des chatons. Mais après tout, ils n'étaient plus à une naissance près.     
          C'est donc après le tour de chaque chats que Julia finit par rejoindre Brice dans la pièce de mise bas. Elle passe par la salle de bain pour préparer les compresses, les ciseaux, les serviettes, bref, tout le nécessaire en cas de besoin, en priant pour que tout se passe bien. Ce serait la dernière portée de Farwëll en cas de problème, sinon, son avant dernière. Elle rejoint son compagnon rapidement, et ensembles, ils assistèrent la femelle. La mise bas se passe bien, et cinq petits chatons découvrent le monde pour le plus grand bonheur des deux amoureux. Il est vingt-trois heures cinquante quand le travail est terminé. Les chatons sont sexés : deux mâles et trois femelles. Brice, fatigué, décide d'aller se coucher, pour lui nommer les chatons peut largement attendre demain. Julia cède, et laisse sa femelle avec ses nouveaux chatons. Julia est contente, oui, avoir des chatons la réjouis toujours, mais ce qu'elle voit surtout, ce ne sont pas les chatons, non, c'est tout le travail qui s'en suit. Les journées compliquées avec son travail, et devoir organiser les horaires pour tout ça. Peser les chatons, les soigner, les éduquer, payer les nombreux frais vétérinaires, et surtout, devoir les vendre. Elle avait beau être passionnée par l'élevage, elle ne supportait pas voir ses chatons partir. Elle en pleurait minimum deux jours. Un seul si il y a plusieurs portées en même temps. Alors, sur un soupir, elle ferme la porte de la pièce. Elle se demande si il ne serait pas mieux pour leur couple qu'elle arrête de travailler. Elle aurait ainsi beaucoup de temps à consacrer à tous les chats. Le salaire de Brice serait suffisant pour vivre, et elle pourrait toujours garder des enfants à domicile. Oui, ça pourrait être une bonne idée.     
          Brice va se coucher. Julia se fait une tisane. Alayna dort sur le lit, entre les deux oreillers. Bröhn s'amuse sur son arbre à chat, en attendant le lendemain, où il dormirait enfin avec ses propriétaires. Cersei va dans le salon pour dormir plus tranquillement. Danya mange un petit peu. Elhmeff change de position et se rendort rapidement. Farwëll s'occupe de ses nouveaux chatons. Heyla et Ïkilfih jouent ensembles à la bagarre. Joycitha mord une souris faite pour jouet, et s'imagine être la plus grande chasseuse de tous les temps. Jeyrin boit tranquillement, observant ses camarade de chambre. June descend dans la cuisine avec Julia. Lady se lèche sont ventre rond. Laÿka dort tranquillement, perchée sur son arbre à chat. Luyana elle, perd les eaux. Misandeï, inquiète, miaule en voyant son amie se tortiller pour une contraction.     
          Il est minuit. La nuit du onze juin commence, et une deuxième naissance va avoir lieu.     
          Il est minuit, et Brice ouvre la porte de sa chambre.     
          Il est minuit, et Julia entend Brice pousser un léger cris.     
          Il est minuit, et Luyana ronronne en voyant Brice.     
          Il est minuit, et de nouvelles vies vont être créer.     
Brice voit sa petite protégée aux côtés de la siamoise qu'il a offert à sa compagne pour son anniversaire, en mi avril. La petite dernière se presse contre Luyana, la lèche, ronronne à côté d'elle. Brice sait ce qu'il va se passer, lorsqu'il aperçoit sur le lit un liquide poisseux, et brun. Il a envie de pester, il sait que sa nuit va être courte, et demain il doit aller travailler. Mais d'un autre côté, il a hâte d'assister sa petite rescapée dans cette épreuve. Il s'en veut de l'avoir laissée sortir alors qu'elle était en chaleur. Avec son boulot, il n'a pas eu le temps d'aller chez le vétérinaire, pour renouveler l'implant. Il est totalement contre la stérilisation ! Mais, pour l'élevage, il n'a pas le choix. Alors, pour ces chats à lui, il en profite, et se permet de les laisser libre. L'implant les rend donc stérile sur un temps précis. Pas de problèmes, pas de douleur, pas d'opération. Rien, juste du bonheur. Mais, le problème avec les implants, c'est qu'il ne faut pas rater le rendez-vous chez le vétérinaire afin de le renouveler. Alors, oui, il assume d'avoir une mise bas supplémentaire.     
          Julia pose sa tisane. Elle passe dans le salon, et voit Cersei, la caresse doucement, avant de monter les marches d'escalier rapidement. Elle ouvre la porte de la chambre d'un coup sec, et voit Brice aux côté de la petite femelle, il l'aide. La mise bas commence, les contractions sont fortes. Le premier chaton arrive par les fesses. Ah. C'est mauvais, Julia le sait, Brice aussi. C'est pourquoi Brice peste, et du mieux qu'il le peu, il aide la future maman à faire sortir le premier chaton. Un petit corps roux et blanc arrive. Il s'écoule quelques minutes. Le cordon ombilical est coupé, la poche percé, le chaton respire. Tout est ok. Brice le prend délicatement dans ses mains. Un mâle. Les contractions reprenne et quelques secondes après, un second corps chaud vient délicatement se poser contre le lit. Une petite masse noire et blanche. Le cordon est coupé, le chaton respire. Une femelle. Quelques minutes après, une troisième boule humide arrive. Les mêmes gestes sont répétés. La chose est rousse, noire et blanche. Une femelle forcément. Les minutes s'écoulent. Rien. Puis, finalement, une dernière contraction, le placenta. Les deux amoureux savent que c'est finit, et pendant le travail, Julia est allée chercher de quoi installer la maman et ses bébés.     
          Il est trois heures vingt-huit. Julia sait qu'elle ne dormira pas. Brice va se coucher, mais il sait que le sommeil ne viendra pas.  La femme aux cheveux châtain va ouvrir aux mâles birmains. À quoi bon les laisser enfermer, alors qu'elle est là pour tout surveiller ? Elle va ensuite ouvrir aux femelles, vérifiant qu'aucune ne soit en chaleur. Joycitha, Lady et Laÿka rejoindront bientôt Farwëll dans la pièce de mise bas. Mais pas ce soir, non. Elle laisse tous les chats vagabonder, et s'assois dans le canapé. Elle sort alors les dossiers de l'élevage, et prépare les papiers pour déclarer la portée au LOOF. Elle nomme alors les chatons rapidement avec un nom en M pour les reconnaître. Maïla, Malya, et Milaüea pour les trois femelles, Maxwell et Myokaï pour les mâles. Les prénoms lui plaisent, elle va finalement les garder. Elle sourit, associant les couleurs de colliers aux prénoms, et en y mettant ainsi un nom. Vert, cent deux grammes, Maïla. Rose, cent un grammes, Malya. Violet, cent dix grammes, Milaüea. Bleu, cent huit grammes, Maxwell. Orange, cent neuf grammes, Myokaï. Julia ferme le classeur, et va retrouver Luyana. Elle nomme aussi les chatons, observant bien mieux leur couleurs. Le premier né, le seul mâle, elle le nommera Mïdway. Il est red mackerel tabby et blanc, une belle couleur, et un bon cent sept grammes. La seconde, elle la nomme Makwaëya. Brown blotched tabby et blanche, cent douze grammes. Un bon gros chaton adorable, sur qui elle craque déjà. Elle parlera demain à Brice pour la garder. La petite dernière, elle la nomme Maybe. Black tortie mackerel tabby et blanche, pour cent six grammes. De bons gros chatons, en bonne santé, magnifiques. Julia sourie, elle aime beaucoup les naissances.     
      
          Le jour se lève pour ce onze juin. Brice, mal coiffé, mais rasé, part au travail en trainant les pieds. Il allume le moteur de sa voiture, sans même dire bonjour à ses chiens, et part. Il a peur. Peur de ce que dira son patron. Peur que Julia se rende compte qu'il risque de perdre son travail. Peur de la rendre malheureuse. Peur de la perdre aussi.     
Julia se réveille juste, elle s'est endormie sur le canapé. Brice est déjà parti, mais il a oublié les chiens. Elle peste en silence, et train des pieds jusqu'au garage, où elle ouvre à ses deux brutes. Falco, son leonberg de six ans bavouille tout content, tandis que Nyastiel son akita américain sort comme une fusée pour se soulager. Julia est contente, de nouvelles vies commencent.     
      
          Les chatons ont deux semaines. Tout se gâte, tout s'enchaine. Alayna, June, Cersei, Luyana doivent partir vivre chez la mère de Julia. Brice a été licencié. Il cherche du boulot, et commencera dans deux semaines. Julia, elle a fait un test de grosses, positif. Ils doivent déménager. Tout va changer. Mais, la bonne nouvelle, c'est que Brice a accepté que garder Luyana quelques temps, jusqu'à ce que les chatons partent. Julia sait que Brice ne veut pas se séparer des chats, mais c'est trop à gérer en plus de l'élevage, et comme Céline, la mère de Julia, vient de perdre son chat, il sait qu'elle s'occupera à merveille des leurs. Julia veut garder un des chatons, Brice ne veut pas, il dit qu'il ne cèdera pas, pas maintenant, pas encore. C'est trop compliqué à gérer, il faut déménager, pas s'encombrer.     
      
          Les chatons ont trois semaines. Alayna, June et Cersei sont parties chez Céline. La famille et l'élevage vient de déménager. Ils ont racheté une maison pas très loin du fleuve avec un grand jardin. Les chats seront heureux. Ils l'espèrent.

          Les chatons ont un mois, et Brice a cédé. Il décide de garder Makwaëya.
   

___________________/_/_/


Last edited by Déesse on Sat 19 Aug 2017, 13:31; edited 2 times in total
Back to top
Léopard de Minuit
Non-RPGistes

Offline

Joined: 24 Dec 2012
Posts: 13,226
Personnage Principal: Léopard de Minuit (Aube)
Points de RP: 2,761
Autre(s): ♡♡♡

PostPosted: Sat 19 Aug 2017, 08:59    Post subject: Élevage d'Anooraa - Maison de Makwaëya Reply with quote

(*^*)
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Sat 19 Aug 2017, 13:06    Post subject: Élevage d'Anooraa - Maison de Makwaëya Reply with quote

[Oh, merci Tity, et d'avoir lu, et de d'avoir aimé ! ♥]
___________________/_/_/
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Sun 20 Aug 2017, 21:00    Post subject: Élevage d'Anooraa - Maison de Makwaëya Reply with quote



Moka dormait, il était bercé par les étoiles dans une onirique mais ses yeux s'ouvrirent doucement. Chaque fois qu'il s'éveillait le chat était presque surpris de découvrir ce cocon de sureté et de perfection. Moka dessina un sourire sur son visage enfantin, puis se leva brusquement, joyeux de commencer la journée. Il dévala les escaliers et gambada jusqu'à sa gamelle, il dévora son contenu et se dirigea vers la porte. La mère lui ouvrit avant qu'il est seulement le temps de miauler. Le petit chat fit ses besoins et décida de sortir. Passant la barrière il remonta la pente de bitume quelques maisons, l'une d'elle sentait le chat. Moka avait envie de rencontrer de nouvelle personne alors il pénétra l'endroit. Un immense jardin l'entourait. Une chatte assez jolie était assise, il l'avait déjà vu une fois, c'était la mère de Beyrone !

- Eh ! Bonjour Madame !

Le petit chat trottina jusque vers le chatte et lui afficha un grand sourire. Puis il songea à se demander s'il avait le droit d'être là ou non.
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Mon 21 Aug 2017, 17:46    Post subject: Élevage d'Anooraa - Maison de Makwaëya Reply with quote

RP : Makwaëya / Moka.
 


Makwaëya.
 

          Une belle journée. Voilà, aujourd'hui c'est décidé, je vais passer une belle journée. Pas de prise de tête, rien. Simplement aimer les petites fleurs bleues. Et les jaunes, pour éviter les jalousies florales. Lykon, un jour, je le tuerai, ça j'en suis certaine. Mais pas aujourd'hui, non, il est censé saillir Milaüea. Ah, mais quel abruti celui là ! Bon, rester calme, rester calme. Je sors de la maison par la chatière, pleine de colère, voir Falco me fera du bien.

« Makwa ! Makwa ! Attends.
- Myo, laisse moi, dégage. »


          Je laisse la chatière claquer, Myo est bloqué à l'intérieur. Et bim, prends toi dans l'cul. Tu vois ce que c'est de pas être un chat de race ? C'est qu'on peut sortir dans le jardin extérieur à sa guise. Allez, vas te faire voir, je reviendrai quand je serai calmée. Je vois Falco couché à l'ombre et sans hésiter, je cours vers lui. Falco, en dehors de sa taille d'ours, c'est mon nounours. Je vais mal, il est est là. Je vais bien, il est là aussi. Une fois, je suis tombé du toit, oh j'étais jeune, et il a été là, à me lécher, me rassurer, jusqu'à ce que Brice rentre et me trouve étendue sur le sol. Falco, c'est le doudou rêvé. Plus de soixante kilogrammes d'amour ! Ah, mon gros chien, si tu savais comme je t'aime ! Après un gros câlin à ses côtés, je décide d'aller m'amuser. Faire mes griffes sur l'acacia en premier, histoire de marquer le territoire. Je marche alors tranquillement dans le jardin, en m'éloignant le plus possible de l'enclos de l'élevage, où je vois Myo me regarder, peiné. Abruti.

« Eh ! Bonjour madame ! »


          La voix d'un chaton me fait sursauter. Je me tourne vers un chaton de la couleur d'un cappuccino. C'est ce que boit Julia tous les matins. Il a une tache qui lui entoure l’œil comme une lunette. C'est assez drôle. Falco lève un oeil, mais me voyant sereine reste couché. Il ne reste plus qu'à prier pour que l'imbécile de Nyastiel ne voit pas le chaton, sinon, il est mort.

« Bonjour toi. On se connait ? »
 

___________________/_/_/
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Tue 22 Aug 2017, 21:37    Post subject: Élevage d'Anooraa - Maison de Makwaëya Reply with quote



Moka penche sa petite tête pour regarder la féline, elle a l'air triste, en colère aussi. Est-ce la faute de Moka ? Le petit chat espère que non, il a horreur de voir les gens tristes, ça le rend triste. Le chat à la couleur étrange plante son joli regard vairon vert sapin et vert émeraude dans celui de la féline. Elle trouve qu'elle a une drôle d'odeur, un peu comme sa maman avait, autant qu'il s'en souvienne.

- Je vis avec Beyrone, je vous ai déjà vu par la fenêtre.
Back to top
Déesse
Non-RPGistes

Offline

Joined: 21 Jun 2012
Posts: 11,464
Personnage Principal: Déesse (♀) → Ancienne du Clan de la Nuit
Personnages à venir: Petites Ténèbres (♀ - Nuit)
Points de RP: 3,386

PostPosted: Wed 23 Aug 2017, 12:09    Post subject: Élevage d'Anooraa - Maison de Makwaëya Reply with quote


Makwaëya.
 


          Ah, encore un nouveau chez Beryone ? Décidément ses bipèdes sont trop gentils. Mais c'est tant mieux pour cette petite boule de poil. Au moins, il sera heureux là-bas. Les propriétaires de Bery sont adorables. Je souris alors à ce petit chat très étrange, qui semble assez observateur de son environnement.

« Oh, je ne t'ai pas vu moi. Et quel est donc ton nom ? »
 

___________________/_/_/
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Wed 23 Aug 2017, 14:35    Post subject: Élevage d'Anooraa - Maison de Makwaëya Reply with quote



Son sourire se fait sympathique, alors Moka est rassuré. Il trouve que la féline sent diverse odeurs, le jardin, comme chez lui, le bipède mais pas de la même manière, elle sent un peu le chien. Tiens pourquoi sent-elle le chien ? Le petit chat regarde autour de lui et frémit soudainement, un énorme chien dort, les eux mi-clos. Sans cesser de la fixer, il répond.

- Moi ? C'est Moka !
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum Index -> Les Lieux de RPG -> Au delà des frontières des Clans -> Ville des Bipèdes All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Have own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group