LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum Index
LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Nos Partenaires
 
 

TopSites : Cliquez pour voter !
 
top site velusia
 
- LES ROSES -

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum Index -> Autres -> Les Archives -> Archives des Histoires
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Fri 11 Aug 2017, 20:30    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
- PROLOGUE -
 

Ce soir là, je suis montée sur le toit. Mon manteau trop large noir posé sur les épaules. Je me suis glissé doucement dans l'air frais par le hublot. Je me suis assise et j'ai regardé. J'ai regardé les toits qui s'enchainaient encore et encore jusqu'au delà de l'horizon, les lampadaires qui illuminait d'une lueur pâle la ville, la grande roue aux éclairages folkloriques, tournante pour l'éternité, les bateaux sur le fleuve, qui fendaient les eaux noires, les rares arbres qui frémissaient. J'aurais aimé voir les étoiles, mais il n'y a pas d'étoiles ici, il n'y a qu'un ciel noir, sans lueur. Cette ville n'est q'une ville de verre, les gens sont de verre, on voit à travers eux, on sait à travers eux.

Une sonnerie intempestive éveille mon attention, je sors de mes pensées et je regarde mon téléphone. Vingt heures, ils vont m'attendre. Tant mieux, je n'ai pas envie d'y aller, entrer dans cette peau qui n'est pas la mienne, couvrir ma figure d'un masque. Je crois que je n'ai pas bien le choix. Je retourne dans la réalité, je rentre dans ma chambre en jetant un dernier oeil vers le hublot, vers ma porte de secours. Je troque mes vêtements actuels contre une robe et des talons, mais qu'importe après tout, ce n'est que du tissu qui se noue à la peau, qui détermine qui vous regarde, qui vous parle, qui vous aime. Je ne cherche pas ma mère, je claque la porte et glisse la clé sous le paillasson, tout cela est si mécanique pour moi. J'aimerais pouvoir raconter quelque chose d'exceptionnel aux gens, quelque chose que j'ai fait de bien. Mais je n'ai jamais rien fait de bien, ce que j'ai fait dans ma vie, c'est suivre le mouvement, ou le créer avec les années. J'ai essayé de faire des choses pourtant, quand j'avais 12 ans je me suis enfuie avec mon grand frère de 17 ans, je suis revenue, pas lui. Il a décidé de commencer une nouvelle vie, seul, je ne l'ai jamais revu et ne le retrouverais surement jamais. À 15 ans j'ai libéré les girafes du zoo, et il y a 1 an je suis partie. Pendant 1 mois j'ai voulu découvrir ce qu'on appelait la vraie vie, la police ma retrouvée, mon père s'était enfui, ma mère était seule. Des échecs, encore et encore, des échecs. Je soupire et relève mes cheveux blonds or en une queue de cheval simple. Je descends les escaliers de mon immeuble, pendant le descente des 5 étages je me laisse hypnotiser par le bruit des talons qui tapent contre la pierre froide. Le bus est en bas, je monte dedans et je pose ma tête contre la vitre et fait hurler XYLØ " Between The Devil And The Deep Blue Sea ". J'ai l'impression d'être à la fin d'un film romantique, ça me fait sourire. Je regarde la ville qui défile, nostalgie. Le bus s'arrête et je descends, devant un grande maison. Je traverse le jardin, la grille est ouverte.

- Myaaaaa !

Hanna court vers moi et saute dans mes bras comme si on s'était pas vu depuis des mois et des mois. Je lui souris et lui dépose un petit baiser sur la joue. Mon amie retourne directement dans l'effervescence de la fête et je ris. Un garçon blond s'approche de moi et mêle ses lèvres aux miennes, je m'accroche à son coup pour lui rendre son baiser. Il me sourit et me prend la main pour rentrer à l'intérieur. La musique est forte, les gens dansent, il y a de la nourriture et des gobelets de partout. Je souris à Nick et lui dis que je vais voir les autres à l'oreille. J'aime être avec mes amis, je me sens bien avec eux. Je ris, je chante et je mange. Au bout de deux heures l'atmosphère se met à faire pression autour de moi, je décide sortir. Dehors il n'y a personne. Je m'assoie su l'herbe quand une fille s'approche. Elle porte un veste rose saumon, un chapeau, presque melon, aux tons violets est posé sur sa tête et cache un de ses yeux, il est coiffé de boule de papier maché, rose saumon, rose fushia, rose flashy, rose pastel, rose corail et tant d'autres, et d'une grosse rose rouge. Elle pose son parapluie noir et s'assis à côté de moi.

- Vous trouvez que c'est facile ?

Je ne comprends pas, je tourne mon visage étonné vers elle mais elle continue de fixer un point vers l'horizon. Elle tient ses jambes bien tendues et son dos droit, ses mains sont croisées bien sagement sur ses cuisses. Est-ce une amie de Hanna ? Je ne l'avais jamais vu, je crois. Elle a un petit sourire glissé sur la bouche, s'élevant sur la droite, comme du malice. Son souffle est calme, il soulève doucement les deux petites collines qui habitent son torse en rythme. Je remarque soudain les quelques mèches roses qui s'échappent de son chapeau.

- Bonjour, je vous connais ?

Je vois son oeil se plisser.

- Vous n'avez pas répondu à ma question.

Je cligne des yeux, j'ouvre ma bouche rosie puis je me ravise, cette femme m'intrigue.

- Vous non plus.

Je vois qu'elle s'apprête à répondre mais soudainement on entend un cri et la musique s'arrête, sa main gantée de noire me fait un petit signe de partir. Je retire mes chaussures et je cours vers la maison, j'espère avoir mal reconnu l'origine de ce cri. Si seulement je m'étais trompé, je passe la porte et je vois les cheveux bruns d'Hanna étalé autour de sa tête sanglante, je hurle. Elle a chuté dans les escaliers me dit on. Je l'attrape par la tête et je pleure, je cris. J'entends des sirènes au loin mais tout semble étouffé par mes sanglots. Je ne sens pas le pou d'Hanna, elle ne respire plus. Je sais ce qu'a son coeur et j'ai peur. Les secours l'emmène, je m'accroche à son bras, les mains pleines de sang je veux la suivre, je dois l'aider. Nick m'attrape le bras et me prends dans ses bras pour me calmer, je hurle encore et encore, j'ai peur pour mon amie. Elle l'est depuis tant d'années, je ne supporterais pas de la perdre. Mais tout va bien se passer, tout va bien. Hanna n'a eut qu'un petit accident, elle allait revenir, comme la dernière fois. J'entendais les gens qui disaient que la fête était finie, la police qui interrogeait les gens.

- Mademoiselle, où étiez vous durant l'incident ?

Je tourne la tête vers le policier qui me parle, il a une bonne tête mais je n'ai pas envie de lui parler. Et puis je ne sais pas si je dois parler de la fille, tout se bouscule dans ma tête, cette soirée passe bien trop vite, je suis perdue. Nick répond pour moi et le policier s'en va. Je fixe le ciel, ici je les vois les étoiles. Je sens des bras qui me soulève et qui me dépose dans une voiture, je continue de regarder les étoiles, et je m'endors. Sans trop comprendre ce qui se passe. J'essaie de remettre la soirée dans l'ordre, mais ces points roses hantent mon esprit, il cache tout. Je vois cette femme qui me pose la question, son geste de main. Les bras me rattrapent et me pose plus tard dans un lit, je ne sais pas si je dors ou si je suis éveillée, cette femme est là, munie d'une rose qu'elle pose à côté de moi.
Back to top
Evalone
Guest

Offline




PostPosted: Fri 11 Aug 2017, 21:11    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

Ca m'a l'air très intéressant comme histoire ** Hâte de voir ce que tu comptes nous proposer :)
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Fri 11 Aug 2017, 22:24    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

Mercii !
Back to top
Brume de Soleil
Modérateurs

Offline

Joined: 30 Dec 2011
Posts: 19,256
Localisation: Vous avez de grandes chances de me trouver sur le fow :3
Personnage Principal: Brume de Soleil ♀ (Crépuscule)
Deuxième Personnage: Nuage de Givre ♂ (Nuit)
Personnages à venir: Petite Araignée ♂ (Crépuscule)
Points de RP: 1,706
Autre(s): Passez à la section Histoires, un peu oubliée malheureusement :,(

PostPosted: Fri 11 Aug 2017, 22:41    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

Ca a l'air intéressant, j'ai hâte de voir où ça va mener 🤔
___________________/_/_/
Back to top
Fragou
Non-RPGistes

Offline

Joined: 30 Nov 2012
Posts: 14,155
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Points de RP: 1,385

PostPosted: Fri 11 Aug 2017, 22:43    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

C'est très agréable à lire juste... les descriptions semblent fractionnées. Ca peut être un style, ça donne une impression d'être vraiment spectateur (que la narratrice l'est en tout cas) et que tout n'est pas très clair, mais ça peut aussi être un problème de raccords /pan/ même si je pense que ça n'est pas le cas, ça reste perturbant parfois ^^
Sinon, j'ai noté deux fautes : "coup" > "cou" et "pou" > "pouls"
Sinon, c'est très sympathique, j'ai hâte de voir ce que nous réserve la suite :3
___________________/_/_/
~ J'me sens coupable d'avoir été lors d'une vie antérieure l'une de ces charmantes petites créatures qu'on rencontre au fond des bouteilles de mescal et d'en ressentir à tout jamais un sentiment mélancolique de paradis perdu ~
Back to top
Visit poster’s website
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Fri 11 Aug 2017, 22:47    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

Je dois être sous l'influence du livre que je lis en ce moment, pourtant ce type de descriptions me plais, je comprends que ça soit perturbant, je ferais plus attention ! :3

AAAH DONC POULS C'EST PAS POU C'EST CE QUE JE DISAIS /mur/ Merciii !


Merci Ficeloune <3
Back to top
Étoile de Silex
Chef du Clan de la Nuit

Offline

Joined: 06 Jun 2012
Posts: 8,548
Personnage Principal: Étoile de Silex [Nuit]
Personnages à venir: Patte de Basalte [Nuit]
Points de RP: 2,848

PostPosted: Sat 12 Aug 2017, 08:41    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

C'est assez intrigant Hâte de voir qui est cette femme rose

A MOINS QU'ELLE CHERCHE DES POUX DANS SES CHEVEUX. CE QUI VOUDRAIT DIRE QU'EN FAIT ELLE EST UN SINGE !! #j'aitoutcompris /MUR/ /TRAIN/ /VOITURE/ /AVION/ /ASTEROÏDE/ :okjemetais:
___________________/_/_/
~ There is no life I know to compare with pure imagination. ~

Merci la vieille, ch't'aime quand même tu sais ! 8PP
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Sat 12 Aug 2017, 13:00    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

ENFAITE C'EST UN ALLIGATOR PAS UN SINGE /MUR/
Back to top
Étoile de Silex
Chef du Clan de la Nuit

Offline

Joined: 06 Jun 2012
Posts: 8,548
Personnage Principal: Étoile de Silex [Nuit]
Personnages à venir: Patte de Basalte [Nuit]
Points de RP: 2,848

PostPosted: Sat 12 Aug 2017, 17:47    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

OH MON DIEU MAIS OUI EVIDEMMENT, COMMENT AI-JE PU ÊTRE AUSSI AVEUGLE ? D8 LA DAME ROSE EST UNE SORCIERE QUI L'A TRANSFORMEE EN ALLIGATOR ET SA MEILLEURE AMIE L'A VUE ET EST TOMBEE DES ESCALIERS SOUS LE CHOC ! TOUT EST CLAIIR MAINTENANT !

:okjesors:
___________________/_/_/
~ There is no life I know to compare with pure imagination. ~

Merci la vieille, ch't'aime quand même tu sais ! 8PP
Back to top
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Mon 28 Aug 2017, 00:48    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

Bonjour c'est cours c'est nul pardon


- CHAPITRE 1 -
1 ans plus tard


Du feu. Il y a du feu de partout. Les flammes lèchent les cieux, dansant en rythme. Je suis encerclée par cette chaleur ardente. Je réfléchis, il faut que je fuis, que je trouve un échappatoire. Les yeux grands ouverts, je cherche autour de moi, ma respiration est rapide, je crois que j'ai peur. Puis j'entends un cri et je le vois, Hannah. Toute désarticulée, elle gît sur le sol de béton, une rose dans la main, je tombe à genoux à ses côtés et je lui caresse la tête, Hannah réveille-toi s'il te plait, allez ma belle. Une alarme sonne brusquement, d'où vient-elle ?

Je me redresse brusquement dans mon lit, prenant une profonde inspiration, mon regard paniqué se perd dans ma chambre. Tout va bien Mya, ok ? Je pose une main sur mon cou, essayant de calmer au mieux ma respiration saccadée. Puis je me laisse tomber en arrière, encore et toujours ce rêve. Je soupire et je tourne la tête, je regarde tristement la rose, elle est dans le même état qu'il y a un an, et pourtant je suis sûre que c'est une vraie, mais aussi que c'est à cause d'elle que je fais ce cauchemar. Je détourne le regard et m'étire en observant ma fenêtre, de lourdes gouttes s'abattent avec force sur la vitre, une brume est tombé sur la ville larmoyante. Je sens ma gorge se nouée, je sais quel jour on est, mes habits ternes me le disent, le silence me le dit, l'absence de ma mère pour me réveiller avec ses chatouilles me le dit. Tout me le dit. Pourtant j'aimerais que cela soit un jour simple, un jour comme tout les autres. Je pousse un long soupire et me lève, glisse mes habits sur ma peau. Je ne veux pas voir ma mère, pas aujourd’hui. Et puis je n’ai pas faim, je ne pourrais rien avaler avec ce nœud que forme ma gorge. Je traverse l’appartement, la tête basse, ma main se pose sur la poigné, une voix. Je ne veux pas l’entendre, pas du tout. Je n’ai pas compris ce qu’elle m’a dit, je me retourne lentement.

- Tu veux rester ici aujourd’hui ?

Je crois que c’est ma mère, cette forme floue aux cheveux de braise et rides couvrant la jeunesse. J’inspire lentement, et j’ouvre la porte que je claque paniquée. Le bruit de mes chaussures dans les escaliers résonne, je déteste ça. Je cours, j’ai mal. Mon pied frotte contre le cuir de ma chaussure, j’ai oublié de mettre des chaussettes je crois. Dehors il ne pleut déjà plus, l’orage est passé dirait ma mère. Mais l’orage fait toujours rage dans ma tête. Je déteste ce temps, où tout essaie d’être parfait et resplendissant alors que la tempête vient de passer. Le bus, je l’ai raté. Je soupire et regarde autour de moi, soudain je la voie.

- Et ! Attendez moi !

Je crois qu’elle ne m’a pas entendu, elle ne ralentit pas, je cours entre les corps de la rue qui vocifère jusqu’à être à son niveau. Je la reconnais, ce manteau de lin rose, ce chapeau violet, ces gros points et ces cheveux. La roseur elle même. Son regard est toujours masqué par son couvre chef.

- Vous trouvez que c’est facile ?

Je manque de m’étouffer, ce soir là elle m’a posé la même question, je m’en souviens, assises dans l’herbe, elle bien droite, moi avachie et complètement bourrée, et après…

- Je ne sais pas de quoi vous parlez ! Qui êtes-vous ?

Elle s’arrête et affiche une mine…déçue.

- Vous n’avez pas répondu à ma question.
- Vous non plus !


Soudain mon bus s’arrête précisément à côté de moi, j’ouvre de grands yeux, l’arrêt est bien plus loin. Je tourne la tête, la femme a disparue, à la place une rose est là, ou plutôt une demi-rose. Je monte dans le bus et saisie l’objet avec curiosité, on dirait qu’elle a parfaitement été coupée en deux, sans qu’aucuns pétales ne soient tomber. Je soupire longuement et me frotte les yeux, suis-je dans un rêve ? Je ferme les yeux. Je les rouvre, je suis en cours. Nick est à côté de moi.

- Nick ?

Il me sourit.

- Lui même !

- Qu’est-ce que je fais là ?



Il rit et reporte son attention sur le cours. J’étais dans le bus et je tenais la rose. La rose. Je cherche autour de moi, je ne la vois pas. Je suis perdue, je ne comprends pas. Que c’est-il passé ? Le directeur surgit soudain en panique dans la classe et son regard vert émeraude se pose sur moi et me dévore.

- Mya sortez s’il vous plait.

Hein ? Je fronce les sourcils, je me lève lentement et je marche. Mes pas résonnent dans la salle de classe, je sens les regards me brûler ardemment le dos. Je pose ma main sur la poignée et j’ouvre. Le directeur de l’établissement frotte ses yeux du pouce et de l’index, il me regarde dans les yeux de manière soudaine. Il a quelque chose à me dire. Je le sais, je le sens, je le vois. Mes sourcils intensifient le pli, que se passe-t-il ? Il va me parler d'Hannah, je ne veux rien savoir, rien savoir du tout. Hannah est morte.

- Mya je suis désolé votre mère a eut un accident de voiture.

Rose. Rose. Rose. Le monde se teinte d’une âcre couleur rose.
Back to top
Fragou
Non-RPGistes

Offline

Joined: 30 Nov 2012
Posts: 14,155
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Points de RP: 1,385

PostPosted: Mon 28 Aug 2017, 15:07    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

Toujours ce style très... haché. Là, ça en devient carrément perturbant x'D Elle monte dans le bus ET après elle attrape la rose. elle est encore dans le bus, elle se sent perdue ET le principal déboule dans la salle de classe. C'est un style, c'est un style :'3
Enfin bon, n'empêche que ça reste fluide, que tu instaure une petite ambiance. Je trouve ton univers assez malléable, comme un rêve... Le bus s'arrête à son niveau, l'orage passe d'un coup, il y a de l'orage ET de la brume dans l'air (je croyais que c'était pas possible, parce que justement voila quoi, vive la physique chimie x.x')... C'est assez amusant à lire, en somme :'3
N'empêche, il semblerait que le destin s'acharne sur elle :'v 
J'attends la suite pour un avis plus poussé, bonne continuation ^^
___________________/_/_/
~ J'me sens coupable d'avoir été lors d'une vie antérieure l'une de ces charmantes petites créatures qu'on rencontre au fond des bouteilles de mescal et d'en ressentir à tout jamais un sentiment mélancolique de paradis perdu ~
Back to top
Visit poster’s website
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Mon 28 Aug 2017, 19:10    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

Je suis désolé je ferais un effort x3

"Elle monte dans le bus ET après elle attrape la rose"
Oui c'est une erreur ça
"elle se sent perdue ET le principal déboule dans la salle de classe"
Là je vois pas le problème xD

Pour la brume et l'orage vient à Lyon t'auras une belle démonstration o//


Mais merci pour le reste et tes conseils ^^
Back to top
Fragou
Non-RPGistes

Offline

Joined: 30 Nov 2012
Posts: 14,155
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Points de RP: 1,385

PostPosted: Mon 28 Aug 2017, 20:01    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

T'as pas d'effort à faire, si c'est voulu :'3 Faut savoir s'imposer et développer son style ^^ Après si c'est en effet par erreur /pan/


"J’étais dans le bus et je tenais la rose. La rose. Je cherche autour de moi, je ne la vois pas. Je suis perdue, je ne comprends pas. Que c’est-il passé ? Le directeur surgit soudain en panique dans la classe" > Ca fait 10 fois que je relis, je cherche encore la transition du bus à la salle de classe x.x'



Peut-être qu'un jour je quitterai ma cambrousse... Mais pour l'instant je vise Bordeaux, Lyon ce sera une autre fois /pan/ De rien, si ça peut t'aider :3 
 

___________________/_/_/
~ J'me sens coupable d'avoir été lors d'une vie antérieure l'une de ces charmantes petites créatures qu'on rencontre au fond des bouteilles de mescal et d'en ressentir à tout jamais un sentiment mélancolique de paradis perdu ~
Back to top
Visit poster’s website
Malice du Caméléon
Non-RPGistes

Offline

Joined: 19 Jan 2014
Posts: 10,407
Points de RP: 2,096

PostPosted: Tue 29 Aug 2017, 19:22    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

Aaah bah justement ça c'est le mystère et le trouble voulu héhé 8)
Back to top
Fragou
Non-RPGistes

Offline

Joined: 30 Nov 2012
Posts: 14,155
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Points de RP: 1,385

PostPosted: Tue 29 Aug 2017, 20:23    Post subject: - LES ROSES - Reply with quote

Aha, ça participe au côté 'rêve" de ton histoire, c'est assez amusant j'avoue :'3
___________________/_/_/
~ J'me sens coupable d'avoir été lors d'une vie antérieure l'une de ces charmantes petites créatures qu'on rencontre au fond des bouteilles de mescal et d'en ressentir à tout jamais un sentiment mélancolique de paradis perdu ~
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    LA GUERRE DES CLANS RPG : Le Forum des Passionnés Forum Index -> Autres -> Les Archives -> Archives des Histoires All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Have own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group