LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Forum Index
LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Nos Partenaires
 
 

TopSites : Cliquez pour voter !
 
top site velusia
 
PROJECT 1

 
Post new topic   Reply to topic    LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Forum Index -> Ma Guerre des Clans -> Histoires
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Etoile des Fourberies
Chef du Clan du Crépuscule

Offline

Joined: 27 Dec 2017
Posts: 7,334
Personnage Principal: Etoile des Fourberies - Crépusculue
Deuxième Personnage: Sylphide Ethérée - Aube
Troisième Personnage: Esprit des Sables - Nuit
Quatrième Personnage: Griffe Agile - Nuit
Cinquième Personnage: Spectre Nocturne - Crépuscule
Sixième Personnage: Nuage d'un Ouragan - Aube
Septième Personnage: Nuage Aquatique - Aube
Huitième Personnage: Nuage des Ruines - Crépuscule
Neuvième Personnage: Nuage du Mensonge - Crépuscule
Personnages à venir: Petite Biche et Petit Sacrement |N|
Points de RP: 7,796
Autre(s): Première inscription le 26/09/12

PostPosted: Thu Mar 14 2019, 01:43    Post subject: PROJECT 1 Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
PROJECT 1


Trom avait pu le sentir : ce jeune homme qu'il avait retrouvé inconscient dans les bois ne pouvait que lui attirer malheur. Différent des autres, un passé qu'il prétendait avoir oublié... Il était loin d'être le plus méfiant de la bande, mais cela ne lui inspirait guère confiance. Et lorsque Lagaro revient d'une expédition hors des terres de l'est avec de mauvaises nouvelles, il eut bien du mal à croire à une semble coïncidence. Cependant, rien n'est jamais ce qu'il semble être dans ce genre d'histoires, et le groupe se retrouve malgré lui entraîné dans une histoire qui les dépasse. Etait-ce vraiment une bonne idée de l'emmener avec eux ?

___________________________________________________


UNIVERS


Le monde que vous allez découvrir se découpent en 5 terres différentes, communiquant les unes avec les autres : Est, Ouest, Nord, Sud et Centre. Chaque habitant est influencé par son lieu de naissance, prenant la couleur lui étant propre. Lorsqu'un enfant né de deux parents de terres différentes, cela se ressent sur son physique. Chaque terre possède son propre gouvernement, mais la famille royale des terres du centre a en apparence la main mise sur tout le reste.

___________________________________________________


PERSONNAGES


- TROM : un jeune homme de 25 ans calme et attentif, toujours là pour ses proches.

- LAGARO : un jeune homme de tout juste 20 ans colérique et méfiant, leader du groupe.

- ELEON : un jeune garçon de 13 ans anxieux et maladroit, sang-mêlé.

- REM : une jeune fille d'une dizaine d'années, indifférente et possédant plus de connaissances qu'elle ne le laisse paraître.

- FYR : un renard au pelage d'un bleu nuit et compagnon de Rem, aux aptitudes physiques excellentes

- ATHAM : un jeune homme de 20 ans découvert blessé par Trom, il semble avoir perdu la mémoire.

- XEANDRE : pupille du roi des terres du centre, les intentions de ce jeune homme sont floues.



___________________/_/_/
I miss you very much, you know
Back to top
Etoile des Fourberies
Chef du Clan du Crépuscule

Offline

Joined: 27 Dec 2017
Posts: 7,334
Personnage Principal: Etoile des Fourberies - Crépusculue
Deuxième Personnage: Sylphide Ethérée - Aube
Troisième Personnage: Esprit des Sables - Nuit
Quatrième Personnage: Griffe Agile - Nuit
Cinquième Personnage: Spectre Nocturne - Crépuscule
Sixième Personnage: Nuage d'un Ouragan - Aube
Septième Personnage: Nuage Aquatique - Aube
Huitième Personnage: Nuage des Ruines - Crépuscule
Neuvième Personnage: Nuage du Mensonge - Crépuscule
Personnages à venir: Petite Biche et Petit Sacrement |N|
Points de RP: 7,796
Autre(s): Première inscription le 26/09/12

PostPosted: Thu Mar 14 2019, 01:50    Post subject: PROJECT 1 Reply with quote

CHAPITRE 1


La lumière soudaine tira le jeune homme de son sommeil. Ouvrant légèrement les yeux, il étira ses muscles endoloris. Il regrettait parfois de ne pas avoir un vrai lit, mais il avait finit par s’y faire. Et puis, ce n’était pas si mal : ici, il ne risquait pas d’être attaqué pour des raisons idiotes, comme un peu d’argent ou de nourriture. Autrefois, personne ne refusait l’hospitalité à un voyageur malheureux, fut-il d’une autre Terre. Aujourd’hui, chacun se terrait dans son village en espérant être épargné par les traques. Trom poussa un léger soupir à cette pensée avant de quitter sa paillasse. Remuer le passé ne l’aiderait pas, et d’autres étaient plus doués dans ce domaine que lui. La pièce centrale était vide, et il ne perdit pas de temps pour concocter un semblant de petit-déjeuner. Les ressources se faisaient rares, la forêt alentour n’étant qu’une solution temporaire. Néanmoins, la simple idée de pouvoir manger chaque matin avait de quoi l’emplir d’espoir.

- ELEON ! appela t-il alors, satisfait de son travail.

Il savait que le plus jeune était réveillé : il espérait simplement que son cri ne l’avait pas trop effrayé. Eleon n’aimait pas beaucoup quand le volume de son entourage grimpait de trop, aussi avait-il appris à l’éviter. Mais n’étant actuellement plus que deux, il était bien plus simple de communiquer ainsi que de perdre davantage de temps à aller le chercher. C’était l’un des rares luxes qu’ils pouvaient se permettre : protégés par les murs de la maison, ils avaient moins à se soucier d’être repérer. C’était également pour cela que le feu n’était jamais allumé en pleine lune. Trop dangereux, trop facilement repérable. Lagaro avait été très clair à ce sujet, et aucun des deux ne lui avait jamais fait défaut. Il en allait de leur survie, et Trom ne prendrait jamais un tel risque. Pas quand ils avaient déjà tant perdus.

- J’arrive…répondit une voix peu assurée, alors qu’un jeune adolescent sortait de l’ombre.

Les cheveux gris mi-longs, deux yeux d’un vert pâle, Eleon donnait parfois l’impression d’être maladif. Son manque d’assurance n’aidait pas beaucoup, car il avait pour habitude de se recroqueviller sur lui-même à la moindre remarque. Il ne supportait pas de décevoir ses proches, et cela lui donnait une allure de bête traquée. Il avait fallu beaucoup de temps pour qu’il se sente suffisamment à l’aise en leur présence, et Trom craignait constamment que ce long travail soit réduit à néant en un instant. Jusqu’ici, ils avaient évités d’être repérés, et il se demandait parfois si les créatures n’avaient pas quitté les lieux. Mais Lagaro avait été formel : tant que le doute persistait, on ne quittait pas le périmètre de la maison. Cela pouvait rapidement devenir étouffant, mais on finissait par s’y faire. La peur de mourir aidait à accepter n’importe quoi, tant qu’on avait la certitude qu’on vivrait un jour de plus.

- On commence à manquer de nourriture, je pense faire une sortie dans la matinée. Tu serais d’accord pour rester seul quelques heures ?

La posture d’Eleon se figea suite à ses paroles. Soudainement bien plus réveillé et alerte qu’auparavant, il leva des yeux effrayés en direction de son aîné. Il s’attendait à une telle réaction, et il était de son devoir de rassurer l’adolescent. Tout était plus facile avant, car il ne restait que rarement seul, livré à lui-même. Il manquait encore d’assurance, et Trom essayait de lui enseigner l’autonomie. Sans Lagaro, cela se révélait être particulièrement difficile. Mais la priorité allait dans la nourriture, pas dans les états d’âmes d’un jeune garçon de 13 ans. Aussi cruel cela puisse t-il paraître, ils n’avaient pas le choix. Et puis, ce n’était pas comme s’il était totalement insensible : chaque fois qu’Eleon avait besoin de lui, que ce soit pour apprendre quelque chose de nouveau ou simplement pour être réconforté, il était là. Il avait toujours été le plus facile à aborder, puisqu’il avait déjà dû s’occuper d’une bête sauvage similaire. Tout était plus facile quand on connaissait la technique.

- Ca ne peut pas attendre jusqu’à leur retour ? Il reste peut-être des Daïrs à l’extérieur, et nous n’avons quasiment aucune arme…

Des créatures dont personne ne connaissait l’origine véritable, mais qui semblaient exister depuis des temps lointains. Sans pour autant être nommées en tant que telle dans les récits qui leur étaient parvenus, et qui servaient de base pour de nombreuses personne. Chacun y allait donc de sa petite théorie, mais personne n’était jusque là parvenu à la prouver. De forme humanoïde, une peau écailleuse à la teinte noire luisante, de larges mains se terminant en longues griffes tranchantes, un trou béant pour gueule et un signe étrange gravé sur le corps. Créatures de cauchemars dont les intentions n’étaient pas très claires, mais si grandes qu’un adulte moyen ne pourrait s’en débarrasser sans y perdre quelque chose. Des mercenaires avaient cependant réussit à leur trouver une utilité : traquer les habitants des différentes terres afin de les vendre comme esclaves. Personne pour vraiment réguler cette activité, et des villages entiers plongés dans la peur d’en être la prochaine victime. Avec un tel constat, sortir relevait du suicide. Mais encore fallait-il en avoir le choix.

- Je serais prudent, je te le promets, répondit Trom. Et puis, je commence à connaître les environs, je saurais où me cacher si le pire arrive.

Eleon ne paraissait pas bien plus rassuré, mais il n’avait pas grand-chose d’autre en stock. Il ne mentait pas, il connaissait le terrain. Cela faisait maintenant des années qu’il en avait appris la topographie afin d’aider Ymanov dans ses différentes tâches, et se rendre utile à ceux qui lui avaient sauvé la vie. Il était dans son élément ici, et les Daïrs n’étaient pas vraiment difficiles à repérer. Il ferait vite, ne prendrait que le nécessaire et reviendrait se terrer dans la maison aussi sec. C’était une mission simple, qui ne demandait pas une préparation énorme, et à laquelle il était habitué. Certes, ils sortaient habituellement en duo, car ils en avaient la possibilité. Mais Eleon avait encore besoin de repos, et il était plus rapide. Il avait simplement besoin de sa promesse de ne pas intervenir et de rester ici, où il était en sécurité.

- Peux-tu faire ça pour moi ? lui demanda t-il à nouveau. Rester ici seul pendant que je suis à l’extérieur ?

L’hésitation façonnait son expression toute entière, mais il finit par hocher lentement la tête sans un mot de plus. Il avait confiance en Trom, et il savait qu’il ne tenterait rien de risquer avant d’être au pied du mur. Il était raisonnable et discret, il ne risquait pas grand-chose. Mais rester seul dans cette maison vide… Peut-être était-ce qui l’effrayait le plus, après tout. Cette solitude étouffante dans laquelle le silence même devenait le bruit le plus assourdissant de tous. Il ne voulait plus jamais avoir à y faire face. Pas de la manière dont il l’avait vécu par le passé. C’était bien trop…douloureux. Déduisant les émotions qui se jouaient dans l’esprit du plus jeune, Trom finit par s’approcher de lui avant de poser une main affectueuse sur le sommet de son crâne. Si jeune et pourtant si abîmé…

- Merci pour ta confiance Eleon, je te promets d’en prendre grand soin.

Sur ces paroles, il laissa l’adolescent prendre son maigre repas avant de faire un premier pas à l’extérieur, attentif aux bruits environnants. A première vue, juste le chant de quelques oiseaux matinaux, et le bruissement des fougères au gré du vent. La nature était paisible aujourd’hui, c’était toujours un bon signe. Ou tout du moins ne lui était-il jamais rien arrivé lorsque ce genre d’atmosphère entourait leur refuge. Rassuré, le jeune homme commença alors sa progression entre les troncs d’arbres, cherchant la trace de proies potentielles. Avec les années, il était parvenu à les différencier et les reconnaître, ainsi que leur mode de vie. Il savait par exemple que les rongeurs se déplaçaient toujours en groupe, maximisant leur chance de repérer un danger mortel, mais les rendant en contrepartie bien plus visibles. De même, le vol d’un oiseau aux couleurs chatoyantes signifiait une source d’eau proche. En soi, des détails qui n’avaient pas grande importance lorsque l’on connaissait son environnement. Mais s’il était un jour amené à quitter ce territoire une nouvelle fois, cela deviendrait vital. Son parcours dura plusieurs heures alors qu’il récoltait de quoi subvenir à leurs besoins pour les prochains jours. Le soleil était à présent haut dans le ciel, même si le feuillage épais qui le surplombait plongeait par moment la forêt dans une pénombre agréable. Il commençait à se faire tard, il ferait sans doute mieux de rentrer car il ne tenait pas à traiter avec un Eleon terrifié. Au bout de plusieurs minutes cependant, un détail étrange attira son attention, le mettant immédiatement sur ses gardes. On s’était battu peu de temps auparavant dans les parages, mais aucun bruit ne venait troubler l’ambiance paisible du lieu. Quel était donc ce sentiment dérangeant, dans ce cas ?

- Aahh…

Une voix, faible et souffrante, comme un murmure. Un blessé peut-être, ou du moins quelqu’un qui semblait avoir besoin d’aide. Trom était méfiant, et il commençait à comprendre l’agitation de Lagaro : l’ennemi pouvait se cacher sous les formes les plus vulnérables. Combien de fois par le passé avait-on déjà utilisé ce stratagème contre eux ? Voilà pourquoi ils ne laissaient jamais Eleon participer à ce genre de sortie. Il ne supporterait jamais de devoir tuer pour s’en sortir, c’était à peine s’il pouvait blesser qui que ce soit. A petits pas prudent, le jeune homme s’avança davantage, scrutant les broussailles à la recherche de la personne en question. Il lui fallut plusieurs minutes pour trouver ce qu’il cherchait, et son sang se glaça dans ses veines. Un jeune homme, sans doute l’âge de Lagaro ou l’avoisinant, était étendu là, une profonde blessure lui traversant le torse de part en part. Des griffes semblaient en être à l’origine, mais il pouvait déjà voir des traces bien plus anciennes, et faites par des mains humaines.

- Comment est-ce possible ? souffla Trom en l’observant davantage, incapable de réfléchir correctement.

La couleur de ses cheveux…comment pouvaient-ils être noirs ? Personne n’en possédait de tels, pas même dans les terres du centre ! Et cette blessure…il ne connaissait qu’une créature capable d’en infliger des comme ça. Pris par une peur soudaine, le jeune homme recula d’un pas, son esprit dirigé vers Eleon. Et dire qu’il l’avait laissé seul là-bas alors qu’un Daïr se trouvait dans les parages ! Quel idiot, il ne se le pardonnerait jamais s’il lui arrivait quelque chose ! Et il était probablement en retard sur l’horaire convenu, Eleon allait commencer à le chercher ! Alors qu’il s’apprêtait à quitter les lieux, son regard revint un instant sur le garçon à ses côtés. Il paraissait être encore en vie, mais pouvait-il simplement le soigner ? Il n’était pas médecin, ses connaissances n’étaient que rudimentaires ! Et Eleon avait besoin de lui !

- Ca finira par me faire tuer, gronda t-il en s’approchant à nouveau du jeune homme.

Ne perdant pas une seconde de plus, il le souleva pour le basculer sur son épaule, s’assurant qu’il était sécurisé avant de prendre le chemin de la maison. Pas la meilleure décision du monde, mais il n’avait pas le luxe de l’installer plus confortablement. Déjà que ce poids mort allait le ralentir, il ne pouvait pas se permettre une autre erreur. Le chemin du retour lui parut bien plus court, puisant dans ses jambes pour couvrir la distance le séparant du plus jeune avec inquiétude. Et s’il lui arrivait quelque chose ? Si les Daïrs ou les chasseurs l’avait trouvé ? Lagaro ne le lui pardonnerait jamais, et lui-même ne pourrait pas se le pardonner. Il avait sa garde tant qu’ils étaient tous les deux, il ne pouvait échouer pour une raison aussi idiote ! Ce ne serait pas juste, ce ne serait pas…

- Trom ?

Il venait tout juste de pousser la porte de la maison d’un mouvement brusque lorsque la voix d’Eleon lui parvint. Le repérant immédiatement dans la pièce principale, il lui fallut quelques instants pour s’assurer qu’il ne rêvait. Eleon allait bien, il lui parlait correctement et ne paraissait pas avoir quitté l’endroit. Le soulagement l’envahit alors et un léger sourire fit son apparition sur son visage.

- Je suis rentré Eleon. Je n’ai pas été trop long ?

Le plus jeune secoua la tête de manière négative avant de remarquer ce qu’il portait sur son épaule. Son expression se figea et il jeta un regard à Trom, mi-effrayé mi-curieux. Il s’attendait à une telle réaction, mais pendant quelques instants, il avait totalement oublié le garçon qu’il avait trouvé dans la forêt. Faisant signe à Eleon de le suivre dans une chambre libre, il déposa son fardeau sur le lit avant de l’observer plus attentivement, prenant seulement alors pleinement conscience des blessures qu’il portait. Il semblait être inconscient, probablement à cause de la douleur.

- Qui est-ce ? demanda alors Eleon sans oser trop s’approcher.

Commençant à enlever la tenue que l’étranger portait, Trom constata que la blessure était en effet assez profonde, mais qu’elle ne serait probablement pas mortelle. Elle laisserait sans nul doute une belle cicatrice, mais s’il parvenait à la refermer correctement et qu’elle ne s’infectait pas, il survivrait. Même si cela ne répondait pas à sa question : qu’est-ce que quelqu’un comme lui faisait perdu au fin fond des terres de l’est ?

- Je l’ignore. Je l’ai trouvé dans cet état dans la forêt. J’imagine que je n’ai pas pu le laisser à son sort. Tu pourrais m’apporter de quoi le soigner ?

Eleon hocha légèrement la tête avant de s’exécuter, partant à la recherche de quoi nettoyer la plaie. Trom finit de son côté de dévêtir l’étranger, remarquant des marques sombres au niveau de ses poignets, d’autres bleus au niveau de ses côtes… La liste était plus longue que ce à quoi il se serait attendu, et divers hypothèses lui apparurent. Qui qu’il soit, il avait souffert de gens mal intentionnés.

- D’où vient-il ? lui demanda Eleon en revenant dans la pièce, lui tendant ce qu’il avait demandé.

Le plus vieux s’occupa tout d’abord de la blessure la plus grave, voyant son « patient » s’agiter dans son inconscience. Au moins les nerfs semblaient-ils fonctionner, c’était déjà quelque chose de rassurant. Il lui fallut une bonne heure pour être satisfait de son travail, et voyant le jeune plus apaisé, il conduisit Eleon à l’extérieur.

- A première vue, difficile à dire. Je n’ai jamais vu quelqu’un comme lui, dans aucune des cinq terres. Un esclave peut-être, certaines marques pourraient le laisser supposer.

Eleon frissonna à cette mention, et Trom posa une main réconfortante sur son épaule. Personne ne tenait à subir un tel sort, il n’y avait rien de pire. Sans parler immédiatement d’humiliation, les esclaves n’étaient d’ordinaire pas autorisés à mourir sans l’accord de leur maître. Les mauvais traitements pouvaient rapidement s’avérer terribles, et la mort devenait la solution tant convoitée.

- On va le garder ?

Hésitant, Trom ne répondit pas immédiatement, pesant le pour et le contre. Maintenant qu’il l’avait sauvé, il ne pouvait pas vraiment faire autrement qu’en prendre la responsabilité. Néanmoins, quelqu’un n’allait pas du tout apprécier son choix, et il se préparait par avance à la discussion qui s’ensuivrait.

- Tant que Lagaro n’est pas de retour, je refuse de le laisser seul à son sort. Mais ne t’attache pas trop à lui Eleon : j’ai le sentiment que ce garçon va nous apporter davantage de problèmes que tout ce que l’on connaît déjà.

___________________/_/_/
I miss you very much, you know
Back to top
Etoile Envolée
Chef du Clan de l'Aube

Offline

Joined: 01 May 2018
Posts: 3,953
Localisation: Dans une bibliothèque, assise en train de lire.
Personnage Principal: Etoile Envolée (Clan de l'Aube)
Deuxième Personnage: Esprit Dégradé (Clan du Crépuscule)
Troisième Personnage: Mustang Sauvage (Clan de l'Aube)
Quatrième Personnage: Nuage Orageux (Clan de l'Aube)
Cinquième Personnage: Nuage Du Chêne (Clan de la Nuit)
Sixième Personnage: Petit Glacis (clan de la Nuit)
Personnage Exceptionnel: Velours Empoisonée.
Personnages à venir: Murmure, Cascade, Glacis.
Points de RP: 2,637
Autre(s): Désolée pour les fautes d’orthographes, je suis dyslexique. Et en plus je suis pas douée en orthographe.

PostPosted: Thu Mar 14 2019, 09:57    Post subject: PROJECT 1 Reply with quote

Hey !


Alors j'ai lue, et sais top ** Je me perte dans les noms, et pour le moment, on ne sais pas trop ce qui va ce passait. Mais sa a l'air cool ^^ Hâte de lire la suit ^^
___________________/_/_/
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 00:30    Post subject: PROJECT 1

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Forum Index -> Ma Guerre des Clans -> Histoires All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Have own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group