LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Index du Forum
LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Nos Partenaires
 
 

TopSites : Cliquez pour voter !
 
top site velusia
 
Le Quatorzième Joueur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Index du Forum -> Ma Guerre des Clans -> Histoires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Etoile Automnale
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2017
Messages: 3 684
Féminin
Personnage Principal: Etoile Automnale |A| > Mort en novembre
Deuxième Personnage: Pluie de Givre |A|
Troisième Personnage: Effraie Dorée |N|
Quatrième Personnage: Arolle Astral |N|
Sixième Personnage: Rapace Ephémère |C| > Mort en mars
Septième Personnage: Grison - Lierre - Rem |E|
Points de RP: 4 880
Autre(s): Première inscription le 26/09/12 + Activité plus faible sur l'année scolaire en cours

MessagePosté le: Mer Jan 3 2018, 02:06    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le Quatorzième Joueur
           
The song : https://www.youtube.com/watch?v=PJ4enUXQo4Q
           








- Le Premier dit le Maître du jeu


- Le Second dit le Voyageur


- Le Troisième dit le Compte


- Le Quatrième dit le Collectionneur


- Le Cinquième dit le Guide


- Le Sixième dit l'Oublié


- Le Septième dit le Guetteur


- Le Huitième dit le Rêveur


- Le Neuvième dit le Juge


- Le Dixième dit le Gardien


- Le Onzième dit l'Héritier


- Le Douzième dit le Protecteur


- Le Treizième dit le Professeur


- Le Quatorzième dit le Musicien






- Neah


- Lizzy




***
 


- Dis-moi, jusqu’où serais-tu prêt à aller pour ramener ceux que tu as perdus à la vie ?           
           
La question était purement rhétorique, mais il la posait tout de même. Il gardait l’espoir qu’un jour, quelqu’un finirait par lui donner une réponse différente, et un minimum digne d’intérêt. Mais visiblement, l’être qu’il avait devant les yeux était comme tous les autres. Ennuyant.           
           
- J’irais jusqu’à donner ma vie pour vie ! C’est injuste ! Elle n’avait pas à mourir ainsi !           
           
Désespérément banal. Ce petit jeu ne l’amusait plus. Il n’y avait sur cette terre que des imbéciles prêts à balancer leur avenir et leurs rêves dans le néant juste pour revoir un visage familier. Sans même se douter que la requête qu’il acceptait ne leur rendrait qu’une poupée vide de réel souvenir. On ne pouvait pas ramener les gens à la vie. C’était un fait que nul ne pourrait changer.           
           
- Accepterais-tu alors de passer un contrat avec moi ? Je la ramène pour toi, et l’avenir qui t’attends sera entièrement entre mes mains. Et si tu cherches à t’opposer, tu mourras à ton tour.           
           
Il forçait sa voix à prendre des tons joyeux, légers, pour que celui en face accepte. Mais il n’y prenait plus aucun plaisir. Manipuler la vie des gens n’était plus amusant. Car ils répondaient tous de la même façon, et finissaient par mourir comme des idiots.           
           
- N’importe quoi, tant que je peux la serrer dans mes bras !           
           
Tss, encore un plein de rêves et d’énergie. Un de ceux qui pensaient avoir un pouvoir supérieur à celui de la mort elle-même. Un de ces rats incapables d’agir pour eux-mêmes. Et cela arriva une nouvelle fois. Il observa avec indifférence ses mains couvertes de sang, comme s’il n’y avait rien de particulier à remarquer. Tout autour, un attroupement commençait à se former. Certains criaient, d’autres le pointaient du doigt. Un homme de loi cherchant même à lui donner un coup avec son arme. Mais ce dernier passa complètement au travers de son corps. Inutile.           
           
- Mais comment… ?           
           
Et il s’en retourna d’où il venait, sans plus de réaction. Vide. Il se sentait incroyablement vide. Sans plus aucun objectif concret pour lui permettre de trouver un sens à toute cette comédie. C’était sans intérêt. Et alors qu’il marchait dans les rues étroites, éclairées par la seule lumière de la lune déclinante, l’autre fit son apparition. Les bras croisés, prenant son temps pour l’observer. Il ne lui lança qu’un regard neutre en réponse.           
           
- Décidément, tu ne fais pas du travail ces derniers temps. On a perdu sa motivation, Compte ? Si ça t’intéresse, je connais un moyen pour que tu ne perdes pas ton temps à massacrer ceux qui t’entourent.           
           
Un soupir sarcastique sortit de sa bouche à l’entente de ces paroles. Un moyen de dissiper l’ennui ? Cela faisait des siècles qu’il en cherchait un. A force, il aurait bien fini par trouver.           
           
- Ne sois pas si défaitiste, veux-tu ? Un invité très spécial s’apprêt à rejoindre la partie. Le quatorzième joueur de cette lutte à mort, qu’on n’avait plus revu depuis trois ou quatre cents ans. Ne me fais pas croire que ça ne te dit rien ?           
           
Le quatorzième ? De retour ? C’était impossible !           
           
- Il est mort depuis longtemps. Comment pourrait-il être à nouveau là ?           
           
Content de son effet l’autre s’approcha un peu plus, un sourire collé sur son visage sombre. Et bien, peut-être que les choses n’étaient pas aussi simples qu’on aurait pu le croire au premier abord ? Il en avait assez de voir ses pions errer sans but sur un échiquier pourtant bien vaste et fournit. Alors, un petit tour de passe-passe de-ci de-là, ça ne pouvait pas faire de mal.           
           
- Le quatorzième a toujours été un peu différent de vous autres, non ? Et un peu plus comme moi. Dès lors que l’on a comprit ça, pas très difficile de défier la mort elle-même.           
           
Un silence tendu s’étendit alors entre les deux êtres, mais uniquement inconfortable pour le premier. L’autre prenait un malin plaisir à savourer sa petite confession.           
           
- Dans une vingtaine d’années, il se présentera à nous comme il l’a toujours fait. Et alors, peut-être que tu comprendras. Ah, juste un petit avertissement : les douze autres ont également été mis au courant. Tu es le dernier. Si j’étais toi, je me mettrais rapidement en chasse. Tu ne voudrais pas laisser échapper ta chance, cette fois-ci ?           
           
Avant même que son interlocuteur n’ait pu le remarquer, il avait disparu. Laissant dans son sillage quelques papillons dorés, qui ne tardèrent pas à s’effacer dans l’air. L’autre ne bougea pas pendant ce qui parut des heures, avant de finalement esquisser un mouvement. Son visage se tourna vers le ciel, et un rictus mauvais fit son apparition sur celui-ci. Alors comme ça, il était de retour ? Voilà qui redonnait enfin un peu de saveur à ce jeu mortifère. Quatorze joueurs, et une éternité pour gagner. A cet instant, le Compte sentit son cœur s’alléger, et l’on entendit plus parler de lui durant les années qui suivirent.           



L’enfant jouait tranquillement avec le couteau qu’il avait en main, le retournant depuis maintenant près de deux heures. Il y avait peu de passants ici, et la majorité d’entre eux l’évitaient, dérangés par sa bizarrerie. Habituellement, on ne souriait pas de la sorte en tenant une arme dans sa main. Pourtant, cela faisait déjà plusieurs minutes que trois hommes l’observaient depuis l’autre côté de la rue, à moitié cachés dans l’ombre. On ne percevait que quelques chuchotements, mais il était assez facilement question de le vendre à un quelconque cirque. Finalement, le plus petits des trois s’approcha de lui, avant de poser sa main sur son épaule.        
        
- Dis-moi petit, tu es tout seul ici ?        
        
L’enfant l’ignora pendant quelques secondes, avant de lever ses yeux violets vers lui. Il n’avait pas vraiment l’air de comprendre la situation dans laquelle il se trouvait.        
        
- Non M’sieur, j’attends Neah !        
        
Un sourire mauvais apparut sur le visage de l’homme, tandis qu’il raffermissait sa prise sur l’enfant.        
        
- Vraiment ? Que dirais-tu d’aller faire un petit tour avec nous, on te montrera quelque chose d’amusant.        
        
Un petit sourire innocent apparut sur le visage de l’enfant avant qu’il ne ferme les yeux et ne lance son couteau dans les airs. Surpris, l’autre esquissa un rapide mouvement pour que l’arme ne le touche pas.        
        
- Qu’est-ce que… ?        
        
- Désolé M’sieur, mais ça ne m’intéresse pas, lâcha l’enfant avec un ton tout de suite moins enfantin.        
        
Avant que son interlocuteur n’ait pu faire un geste pour l’attraper, un coup de pied le fit immédiatement reculer. Apeurés, les deux autres portèrent leur regard sur l’homme qui venait d’intervenir, et la couleur disparut de leur visage en un instant.        
        
- Neah ! s’exclama l’enfant avec joie en tapant joyeusement dans ses mains. Tu en as mis du temps !        
        
Le concerné se retourna à moitié pour pouvoir observer l’enfant qui se tenait encore assis sur mon muret, avant de pousser un léger soupir. S’il ne pouvait même pas le laisser seul quelques heures…        
        
- La prochaine fois, ne me demandez pas de la retrouver à l’autre bout de la ville !        
        
Jetant un coup d’œil derrière Neah, l’enfant sourit davantage. Une jeune fille à l’air bougon se tenait là, les mains crispées sur la robe qu’elle portait. Elle qui avait espéré que cette fois-ci, elle parviendrait à s’échapper, était profondément vexée que l’homme l’ait retrouvé. Et visiblement, c’était surtout sur ordre du gamin.        
        
- Si je ne l’avais pas fait, elle aurait totalement disparue. Ca n’aurait pas été drôle.        
        
Poussant un nouveau soupir, l’homme reporta son attention sur les trois autres qui cherchaient à s’enfuir le plus discrètement possible. Ils semblaient avoir comprit où se trouvait leur intérêt.        
        
- Qu’est-ce qu’on fait d’eux ?        
        
- Je pense qu’ils ne poseront plus de problèmes. Cependant…        
        
Tendant légèrement la main sur le côté, il attrapa le couteau qui avait finit par retomber, avant de se redresser d’un rapide mouvement. Il laissa une estafilade, peu profonde mais bien visible, sur la joue de chacun des hommes. Puis il revint tranquillement auprès des deux autres.        
        
- Juste au cas où, rit-il doucement.        
        
Il ne leur en fallu pas plus pour prendre leurs jambes à leur cou, laissant les trois comparses seuls dans une rue s’étant vidée avec l’incident. Se rasseyant sur le muret, l’enfant fit face à la jeune fille, qui n’avait pas perdu son air renfrogné.        
        
- Tu ne peux pas gagner Lizzy, fais-toi une raison. Neah et le chasseur le plus efficace que je connaisse.        
        
- Et alors ? Je n’ai aucune envie de rester avec vous !        
        
Elle avait prit une posture un peu plus défensive, comme un chat sauvage qui ne voudrait pas qu’on l’attrape. Neah se mit à hauteur de l’enfant, prêt à parer à tout dérapage de la jeune fille.        
        
- Tu appartiens au Maître, que ça te plaise ou non. Crois-moi, si je le pouvais, je le laisserais également en plan.        
        
L’enfant prit une mine blessée, avant de baisser la tête de dépit. Il savait bien ce que pensait les deux autres, mais tout de même. L’entendre une fois de plus avait de quoi le démoraliser un peu plus. Les deux autres continuèrent de se disputer pendant encore quelques minutes, sans paraître se soucier de l’humeur de l’enfant.        
        
- Vous avez tout de même l’air d’oublier que je suis plus vieux que vous, lâcha t-il soudainement d’une voix aussi joyeuse qu’à son accoutumée, mais où perçait une note d’agacement.        
        
Les deux autres cessèrent leurs enfantillages pour pouvoir mieux observer l’enfant qui les accompagnait. Cheveux blancs, yeux violets, il dénotait de manière assez significative avec l’homme aux longs cheveux rouges sombres et la jeune fille aux cheveux bruns. C’est alors qu’ils remarquèrent tous deux une nouvelle lueur dans son regard. La solitude.        
        
- Le jour où vous vous déciderez à nous raconter votre histoire, soupira Neah en se grattant légèrement la tête.        
        
- C’est vrai Léo. Si je ne te connaissais pas, j’aurais beaucoup de mal à y croire.        
        
Cela faisait déjà…un an, deux peut-être, que les trois énergumènes voyageaient ensemble. Et pourtant, le plus énigmatique du groupe restait celui qu’ils avaient décidé de servir jusqu’à ce qu’il arrive au bout de sa quête. Et plus le temps passait, plus la mélancolie qui habitait cet être se faisait grandissante. Leur plus grande crainte était qu’il ne soit un jour plus en mesure de supporter cette tristesse et ne finisse par disparaître.        
        
- Moins l’on en sait sur les gens comme moi, et plus longtemps on reste en vie, répondit-il en levant distraitement sa main gauche vers le ciel.        
        
Cela faisait près de cinq cent ans qu’il se répétait cette phrase comme une litanie, après tout.        



Le menton reposant entre ses mains, l’homme fixait le mur face à lui, pensif. Les recherches n’avaient rien données, et il commençait véritablement à perdre patience. Un être comme la Quatorzième, ce n’était pourtant pas compliqué à repérer. Peu importe la forme qu’il avait pu revêtir, il y avait des caractéristiques que l’on ne pouvait pas manquer. Et celles du Musicien étaient véritablement particulières. Bien différentes des siennes.

- Ne crois pas te cacher encore longtemps,
lâcha t-il à mi-voix. J’ai encore des comptes à régler avec toi.

Peu après, on toqua à la porte de sa chambre avec insistance. Un nouveau chercheur sans doute, avec il l’espérait de bonnes nouvelles. Il n’allait pas courir indéfiniment contre un fantôme. Ca faisait déjà dix ans.

- Entrez.


A sa grande surprise, ce fut une femme qui pénétra dans la pièce, vêtu d’une longue robe d’un bleu très pâle. Son visage était inexpressif, comme à son accoutumée, et sa vue eut le don d’irriter l’homme. Qu’est-ce qu’elle venait faire là ? Si c’était pour le narguer, elle s’en mordrait les doigts.

- Si tu n’as rien d’intéressant à me dire, tu ferais mieux de déguerpir. Je n’accepte pas les chats de gouttière chez moi.


La femme s’avança davantage, soutenant le regard brûlant de l’autre sans tressaillir. Il ne lui ferait pas peur de la sorte, et il le savait parfaitement. Elle resterait aussi longtemps qu’elle le désirerait, quitte à lui mettre les nerfs en boule.

- Allons, c’est comme ça que tu traites une vieille amie ? Ce n’est pas très poli Argon, alors que je suis certaine de pouvoir t’intéresser.


- A moins que tu n’ais des informations sur le Musicien, j’en doute fort Cheshire.


Un rire léger s’échappa de la bouche de cette dernière, avant qu’elle ne s’asseye à l’autre bout du lit sur lequel se trouvait son interlocuteur. Toujours sympathique de le titiller là où c’était le plus évident.

- Cela fait plusieurs centaines d’années que nous ne nous sommes pas réunis tous les douze, tu ne veux vraiment pas de nouvelles de nos compagnons ? Ca pourrait s’avérer dommageable pour la suite du jeu, Héritier.


- Ne me fais pas croire que tu adhères à cet esprit de « camaraderie », tu ne serais pas crédible. Toi comme moi, nous désirons gagner. Et je sais que tu n’as pas peur des coups dans le dos.


Cheshire ne répondit pas immédiatement, se contentant d’observer les réactions et les tics d’Argon. Il avait raison sur de nombreux points, il ne servirait à rien de le nier. Mais tout de même, si elle demeurait la seule à s’intéresser aux plans des autres, ce n’était pas drôle. Tous s’étaient plus ou moins activés lorsqu’ils avaient entendu parler du retour du Quatorzième. Hormis le seul à tout savoir.

- Sauf le Premier.


- Il n’est pas humain ! Ne cherches pas à me faire la leçon en le prenant pour exemple ! Ce n’est pas…


- Ca veut dire énormément. Comme tu le dis, nous voulons gagner, même si cela signifie tuer les autres joueurs. Sauf que personne n’ait jamais parvenu à savoir où se cacher le Premier, et donc à le tuer. Ca veut dire beaucoup sur les règles qui régissent ce jeu. A toi de voir si ça n’a pas la moindre importance.


Argon lâcha un soupir d’agacement à la remarque de Cheshire. Il ne pouvait pas nier qu’elle avait raison sur la majorité des points qu’elle soulevait, mais cela lui coûtait énormément dans sa fierté. Accepter le simple fait que, durant les centaines d’années qui étaient passées depuis que le jeu avait commencé, aucun d’eux n’était parvenu à trouver son point faible l’irritait au plus haut point. Car tant qu’ils n’y parviendraient pas, aucun d’eux ne pourrait gagner.

- Et quand bien même, qu’est-ce que cela nous apporte ? Livrer un combat impossible face à un adversaire qui connaît à l’avance nos mouvements ?


- Que le seul qui a un jour été capable de l’approcher a disparu sans laisser de traces, avant que le Premier nous annonce son retour. Plutôt que de le chasser, pourquoi ne pas tout simplement lui offrir ton aide ?


Aider un mort-vivant ? C’était une idée complètement saugrenue. Et quand bien même il se laisserait aller à une alliance de façade, le problème restait le même. Il avait besoin de trouver le Quatorzième, le Musicien, avant de pouvoir décider quoi que soit. Et si même Cheshire ignorait son emplacement, alors c’était peine perdue.

- Tu t’es trop précipité, Argon. Le Premier nous a précisé pas avant vingt ans,  n’est-ce pas ? Tu es au moins dix ans trop tôt, alors il est normal que tu ne le trouves pas.


L’Héritier resta silencieux, ne trouvant rien à répondre à ça. Quand bien même c’était vrai, il connaissait les magouilles du Quatorzième. Il n’était pas rare que ses actions ne correspondent pas à ses dires, et qu’il les prenne tous au dépourvu. Comment dès lors être sûr qu’il ne reparaitrait pas avant la date prévue, et qu’il n’arpentait pas déjà le monde des vivants ?

- Tant que je ne deviens pas aussi las que le Compte, ça ne me dérange pas de chercher pour rien. Ce vieux fou serait capable de briser les interdits pour un peu de divertissements.


-C’est qu’un jeu peut commencer à devenir long quand on est immortel, tu ne crois pas ?

       




Il était encore tôt lorsqu’il se réveilla en sursaut, de la sueur perlant à son front. Il lui fallut plusieurs minutes pour se calmer, et son agitation finit par être ressentie par la femme qui partageait son lit. Cette dernière tourna la tête dans sa direction, avant de se redresser en observant son expression. Une main douce vint se poser contre sa joue, comme pour attirer son attention.     
     
- Vincent ?     
     
Le ton était inquiet, et un mauvais pressentiment fit son chemin dans son esprit. Cela faisait des années que des cauchemars n’étaient plus venus le hanter, et cela ne lui plaisait pas le moins du monde. Le dénommé Vincent lui rendit son geste, son regard laissant transparaître tout l’émoi qui l’habitait.     
     
- Qu’as-tu vu ?     
     
Il secoua légèrement la tête, prenant une courte inspiration, avant de fermer les yeux.     
     
- Je ne suis pas sûr…le passé ou…le futur. La mort, et la fin du jeu.     
     
Un hoquet surpris s’échappa de la femme, qui s’écarta légèrement, comme apeurée. Elle ne parvenait pas à comprendre ce qu’il essayait de lui dire. Ses visions avaient toujours été claires et précises, parfois beaucoup trop. Pas toujours à leur avantage, mais jamais encore il n’avait paru si…troublé.     
     
- Comment ça ?     
     
- Echo, ce n’est pas anodin. Il n’y a eu qu’une seule occasion en plusieurs milliers d’années. Souviens-toi de ses paroles !     
     
La femme secoua à son tour la tête avec force, ne voulant pas y croire. C’était absolument hors de question ! Il était mort, et il était censé le rester. Que le Premier prédise son retour ne voulait rien dire, il n’était pas omniscient ! C’était avec cette pensée en tête qu’elle avait continué toutes ces années.     
     
- Il avait raison, Echo ! Le Quatorzième est de retour ! J’ignore où, j’ignore sous quelle apparence. Mais il y a peut-être une chance de mettre fin à ce calvaire.     
     
- Et dans quel but ? Tu sais aussi bien que moi qu’il n’y a qu’une issue possible ! Je refuse de te perdre !     
     
- Si nous mourons ensemble, ce ne sera plus une perte.     
     
Avec tendresse, il la prit alors dans ses bras, la serrant contre lui comme si elle pouvait disparaître à tout instant. D’abord réticence, Echo finit par entourer son dos de ses propres bras, se laissant aller contre celui qu’elle aimait. De faibles sanglots lui échappèrent ensuite sous le coup de l’émotion : voilà ce qu’il en coûtait de baisser sa garde dans l’espoir de laisser les mauvais souvenirs derrière soi.     
     
- Montres-moi…souffla t-elle finalement.     
     
Vincent hocha la tête, avant de poser ses mains sur la sienne et de laisser la vision lui revenir lentement, la transmettant à Echo. Cette dernière frissonna à mesure que les images lui arrivaient dans la tête. La scène lui paraissait effectivement particulièrement familière, mais avec des éléments étrangers la rendant nouvelle. Si dans l’instant, elle ne parvint par à noter tous les détails possibles, elle prendrait le temps par la suite de l’examiner plus en détails.     
     
- Je n’aime pas ça…     
     
- C’est un juste retour des choses, Echo. Il y a dix ans, c’était un avertissement. Aujourd’hui, c’est un ordre.     
     
Celle-ci ne rajouta rien, préférant se retirer pendant les heures qui suivirent. Ils étaient proches, parmi les plus liés des leurs, mais il restait des sujets sensibles et difficiles à aborder, même pour eux. Une époque où, s’étant plus ou moins divisés en deux camps avec des objectifs très différents, ils avaient pour la première fois perdus l’un des leurs. Le Premier les avait prévenus, leur éternité ne les rendait pas immortels. Vincent et Echo avaient été parmi les plus affectés par ce changement. Il avait dès lors été difficile de jouer selon les règles, et la fuite a toujours paru plus facile que la soumission.     
     
- J’espère que tu n’as pas attendu aussi longtemps pour rien, Gil.     
     
Et comme si la nuit n’avait pas été suffisamment éreintante, un oiseau de mauvais augure vint toquer à leur porte une fois midi passé. Vincent ne cacha pas son mécontentement face à l’homme qui lui fit alors face.     
     
- Ne me laisse pas ainsi sur le pas de ta porte, Rêveur. Je ne viens pas en ennemi cette fois.     
     
- Comme toutes celles d’avant, tu veux dire ? Je n’attends rien de bon de ta part, Guetteur.     
     
- Allons, tu sais aussi bien que moi que les pièces ont enfin commencé à bouger. Si je viens à vous après deux cents d’absence, ce n’est pas simplement pour me moquer de toi. J’ai besoin des connaissances du Collectionneur.     
     
- Tu n’as pas accès à suffisamment de livres du haut de ta tour ?     
     
- Pas à ceux nous donnant la possibilité de finir ce jeu, non.     
     
Le ton des deux hommes était froid, cassant, et il était clair à leurs postures qu’ils se retenaient de se jeter l’un sur l’autre. Visiblement alertée par l’animosité ambiante, Echo vint s’enquérir de la situation et mis quelques secondes pour réagir.     
     
- Ca suffit vous deux ! Je vous prierais de ne pas offenser ma demeure de vos stupides querelles.     
     
Les rejoignant à l’étage inférieur, elle posa une main ferme sur le bras de Vincent en guise d’avertissement avant de se tourner vers l’importun. Ses traits s’adoucir légèrement, sans qu’elle ne montre ouvertement son affection pour le Guetteur.     
     
- Voilà bien longtemps que je n’avais pas eu de tes nouvelles, Timothée. J’en déduis que les mauvaises nouvelles n’arrivent jamais seules. De quoi as-tu besoin.     
     
A l’arrivée d’Echo, le dénommé Timothée se courba légèrement dans un début de révérence, impressionné par l’aura qui émanait toujours de sa personne. Elle était souvent méprisée pour la trop grande sensibilité dont elle faisait preuve face à des situations au demeurant ennuyeuses, mais elle savait comment imposer sa volonté aux autres. Qu’elle se soit retrouvée attachée à Vincent avait de quoi agacer son interlocuteur.     
     
- De tes capacités de Collectionneur. J’observe et j’écoute, et les autres s’agitent beaucoup ces derniers temps. Je peux même dire que là n’est pas la première rencontre entre nos membres, et que vous pourriez bien être pris en traître.     
     
- La prochaine fois, évites de souhaiter notre mort avant de prononcer de telles paroles, gronda Vincent avec agacement.     
     
- Nous sommes nés Hommes, Rêveur, mais nous n’avons pas tous la possibilité d’être protégés par les premiers nés. S’ils s’associaient, ni toi ni moi ne pourrions survivre. Et je ne tiens pas à ce qu’Echo en paye également le prix.     
     
- Tu es en train de me dire que les Cinq autres se rassemblent ? lâcha cette dernière dans un souffle.     
     
- Je n’en sais malheureusement rien pour le Premier et le Compte, ils sont trop imprévisibles. Mais je peux t’assurer qu’il faut te méfier de Raven, Eques et Cheshire.     
     
Echo s’éloigna de quelques pas, pensive face aux révélations du Guetteur. Capable de discerner les mouvements, et parfois les intentions des autres, il était l’un des plus aptes à anticiper les évènements futurs, et à choisir de les empêcher s’il en tirait quelque chose. Mais il avait toujours été impossible pour quiconque de prendre le pas sur le Premier. Ni lui ni son autre frère n’étaient fait pour aider les autres. Quant à ses sœurs, elle n’était jamais parvenue à maintenir de bonnes relations avec elles.     
     
- Suis-moi, je t’aiderais. De toute façon, je commence à penser que je ne peux plus me soustraire à mes engagements plus longtemps.     




Le vieil homme avait le regard tourné vers le ciel, pensif. Ce dernier était bien dégagé en cette nuit d’hiver, laissant paraître des étoiles inatteignables. Il avait longtemps cherché à en comprendre le langage, mais là n’était pas ce pour quoi il était fait. Ce rôle était réservé à d’autres, bien plus qualifiés dans ce domaine. Les paroles du Premier continuaient de s’entrechoquer dans sa mémoire, et il ne savait quoi en penser. Il dominait le jeu avec un plaisir presque cruel, comme si rien ne l’amusait plus que de les voir courir après un fantôme dont il avait lui-même ravivé le souvenir. Tous gardaient en eux des secrets qu’ils ne désiraient plus voir, mais chacune de leurs réactions laissaient trahir des pistes quant à leur origine. Pas le Premier, et c’était ainsi qu’il était parvenu à conserver cette aura si singulière lors des millénaires précédents.   
   
- Croyez-vous que l’on puisse véritablement deviner le futur si on les contemple suffisamment longtemps ?   
   
La voix de son apprenti tira le vieil homme de son observation, et il posa sur lui un regard fatigué, presque résigné. Il restait tant de choses à comprendre, et si peu de temps. Bientôt, il redeviendrait lui aussi poussière.   
   
- Je l’ignore Jack, mais je me plais à le croire. Les arts divinatoires ont toujours apportés réconfort aux mortels, comme s’ils détenaient une vérité qu’ils pouvaient approcher. Des nouvelles ?   
   
- Rien qui ne puisse vous inquiétez davantage, maître. Les fils s’agitent, mais je ne peux en comprendre la signification.   
   
Le vieil homme poussa un soupir avant de s’avancer, les roues supportant le fauteuil dans lequel il était assis grinçant sur son passage. Voilà bien longtemps que le jeune homme avait choisit d’apprendre à ses côtés, et il ne pouvait qu’être satisfait de sa présence. Elle rendait son quotidien auprès des mortels plus supportable. Mais il espérait ainsi se soustraire à son rôle, comme tant d’autres avant lui.   
   
- Crois-tu toujours qu’une autre place t’aurait davantage satisfaite que celle-ci ?   
   
Jack tiqua à cette remarque, avant de détourner nerveusement le regard. Il savait bien que les choses ne pouvaient pas être aussi faciles, mais il trouvait cela injuste.   
   
- Je ne sais pas. Mais je suis las que mon existence entière ne soit réduite qu’à cela. Quel rôle pourrais-je jouer si je me retrouve cantonné aux ombres ?   
   
- La lumière peut paraître attrayante, mais ceux qui s’en approchent trop finissent par s’y brûler. J’en ais moi-même fais l’amère expérience, ne l’oublie jamais.   
   
- Ce n’était pas…! J’ai parfois l’impression que ma vie ne sera vouée qu’au désespoir de les voir tous s’éloigner de moi…   
   
Le vieil homme laissa un petit sourire attristé se dessiner sur ses lèvres, avant de tapoter le bras de son élève. Des postes aux enjeux énormes, et des épaules trop frêles pour les supporter. Il s’étonnait parfois qu’un seul d’entre eux soit mort lors des derniers centenaires.   
   
- C’est ce qu’il nous en coûte de nous attacher aux mortels : les voir vieillir tandis que nous restons les mêmes, et comprendre notre impuissance à les garder auprès de nous. Tu n’es pas le seul à avoir souffert de ce don, mais nous ne sommes pas immortels. Un jour, tout finira par s’arrêter.   
   
- Quand cela ? Pendant encore combien de centaines d’années continuerons-nous à garder ainsi espoir ?   
   
- Jusqu’au jour où, lassé de son jeu, il y mettra lui-même un terme. Tu es encore si jeune, et pourtant si meurtrit…   
   
Là se trouvait sans doute leur plus grand malheur : être incapable, malgré tous les efforts qu’ils pouvaient bien chercher à fournir, d’influencer les résultats. Ils en étaient simplement réduits à accepter les règles et à jouer selon, dans l’espoir vain que les choses changent un jour. Car cela faisait déjà plusieurs millénaires que cela durait ainsi. Tous n’étaient pas là au commencement, et cette durée de temps devait paraître insignifiante aux yeux des premiers nés. Pas pour eux, y ayant été intégré ensuite.   
   
- Perdre espoir serait la plus grande erreur que tu pourrais commettre. Ce n’est pas facile, mais c’est ce qui rendra cette libération plus appréciable.   
   
- Je n’ai pas votre sagesse, maître…   
   
- Personne ne te demande de l’être, jeune homme. Là n’est pas le rôle qui t’a été assigné.   
   
L’interruption soudaine déstabilisa Jack, qui se mit immédiatement en posture de défense devant le vieil homme. Ses yeux s’écarquillèrent en comprenant à qui il avait affaire, et il n’en devient que plus méfiant encore. De son côté, son maître se contenta de pousser un petit soupir. Voilà qui était inattendu.   
   
- Ais-je fais quelque chose ayant déplu à ceux qui en savent plus qu’il n’accepterait de l’admettre ?   
   
- Pas de grands discours avec moi Elliot, celui à qui l’on a confié le rôle de Guide. Toi et ton élève, l’Oublié, avait sentit les bouleversements de ces dernières années.   
   
- Quelle est alors la raison de ta présence dans ces ruines, Juge ? Je ne pense pas que mes connaissances seraient d’une quelconque utilité à la légendaire Eques.   
   
- Les règles changent, Elliot, et chacun aura son rôle à jouer.    
   
L’échange était ponctué d’un mépris tout juste dissimulé, et l’expression de ces deux êtres était bien plus soutenue que celle d’autres joueurs. La tension commençait à s’accumuler, et Jack redoutait que cette bulle n’explose, ravageant tout sur son passage.   
   
- Chacun des six semble rassembler ses pions, et je refuse d’être laissé de côté. Je viens solliciter votre allégeance à ma cause.   
   
- En te présentant ainsi à moi sous une aura aussi meurtrière ? Je t’aurais cru plus censée Eques.   
   
Cette dernière lâcha un petit grondement d’agacement.   
   
- Seule Echo pourrait parvenir à s’entourer de gens la suivant par dévotion, et non pas intérêt. Je peux au moins lui reconnaître cela, mais c’est ce qui la perdra. Cheshire a cru bon d’aller voir Argon, car elle est persuadée qu’il ne refusera rien au Gardien.   
   
- Ne serait-il pas le premier à lui refuser toute aide ?   
   
- Peut-être éprouve t-il toujours cette tendre rancœur envers sa propre mère, mais ne sous-estime pas son influence. Elle saura l’appâter, et un Héritier sait comment trouver ses propres fidèles pour grossir son armée.   
   
Jack ne trouvait rien à dire, et se refuser d’intervenir. Son maître était bien l’un de ces rares fous osant exprimer clairement sa désapprobation en face de l’un des premiers nés, et il ne voulait pas imaginer ce que ses mots pourraient engendrer. Il se contenterait d’attendre, et suivrait sa volonté jusqu’au bout.   
   
- Laisses-moi une journée pour me décider, et tu auras ta réponse. Mais sois assurée d’une chose : si tu n’obtiens pas mon soutien, aucun de tes frères ou sœurs ne l’aura. Votre petite guerre n’est qu’un tracas pour le vieil homme en fin de vie que je suis.   


___________________/_/_/

~ J'aurais fait n'importe quoi pour qu'il conserver ce sourire qui lui allait si bien. N'importe quoi ~


Dernière édition par Etoile Automnale le Mer Mai 23 2018, 18:08; édité 8 fois
Revenir en haut
Fragou
Non-RPGistes

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2012
Messages: 13 927
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Féminin
Points de RP: 1 385

MessagePosté le: Sam Jan 6 2018, 16:30    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

C'est vraiment intriguant tout ça :D Contente que tu reprennes du service, je suivrai avec attention <3
___________________/_/_/
~ Je n'ai jamais aimé que moi et je reste sans lendemain ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Etoile Automnale
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2017
Messages: 3 684
Féminin
Personnage Principal: Etoile Automnale |A| &gt; Mort en novembre
Deuxième Personnage: Pluie de Givre |A|
Troisième Personnage: Effraie Dorée |N|
Quatrième Personnage: Arolle Astral |N|
Sixième Personnage: Rapace Ephémère |C| &gt; Mort en mars
Septième Personnage: Grison - Lierre - Rem |E|
Points de RP: 4 880
Autre(s): Première inscription le 26/09/12 + Activité plus faible sur l'année scolaire en cours

MessagePosté le: Lun Jan 8 2018, 02:35    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

J'y peux pas grand chose pour le coup x) C'est la faute du dernier manga que j'ai commencé, il est trop bien  Et comme faut que j'attende entre quelques jours et 4 mois avant d'avoir la suite, vu que je sais pas de quand date le dernier chapitre, faut croire qu'écrire reste un bon moyen de s'occuper ^^

Bon courage pour trouver toutes les références d'ailleurs :p
___________________/_/_/

~ J'aurais fait n'importe quoi pour qu'il conserver ce sourire qui lui allait si bien. N'importe quoi ~
Revenir en haut
Fragou
Non-RPGistes

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2012
Messages: 13 927
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Féminin
Points de RP: 1 385

MessagePosté le: Sam Jan 13 2018, 01:14    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

Je crois que c'est pas la peine que je cherche toutes les références :'3
Enfin, bon courage pour l'écriture <3


EDIT : lecture du chapitre 1
Très sympathique, tout reste très flou, mais ça donne envie de lire :3 Hâte de voir qui sont ces nouveaux personnages 8D
___________________/_/_/
~ Je n'ai jamais aimé que moi et je reste sans lendemain ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Etoile Automnale
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2017
Messages: 3 684
Féminin
Personnage Principal: Etoile Automnale |A| &gt; Mort en novembre
Deuxième Personnage: Pluie de Givre |A|
Troisième Personnage: Effraie Dorée |N|
Quatrième Personnage: Arolle Astral |N|
Sixième Personnage: Rapace Ephémère |C| &gt; Mort en mars
Septième Personnage: Grison - Lierre - Rem |E|
Points de RP: 4 880
Autre(s): Première inscription le 26/09/12 + Activité plus faible sur l'année scolaire en cours

MessagePosté le: Ven Fév 16 2018, 00:41    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

Ajout d'un chapitre 2, je n'ai quasiment pas écrit depuis janvier, ce qui explique le temps d'attente pour ceux qui ont lu.

Et merci Fragou, même si c'est avec beaucoup de retard :')
___________________/_/_/

~ J'aurais fait n'importe quoi pour qu'il conserver ce sourire qui lui allait si bien. N'importe quoi ~
Revenir en haut
Etoile Automnale
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2017
Messages: 3 684
Féminin
Personnage Principal: Etoile Automnale |A| &gt; Mort en novembre
Deuxième Personnage: Pluie de Givre |A|
Troisième Personnage: Effraie Dorée |N|
Quatrième Personnage: Arolle Astral |N|
Sixième Personnage: Rapace Ephémère |C| &gt; Mort en mars
Septième Personnage: Grison - Lierre - Rem |E|
Points de RP: 4 880
Autre(s): Première inscription le 26/09/12 + Activité plus faible sur l'année scolaire en cours

MessagePosté le: Lun Avr 30 2018, 19:56    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

Si ça peut intéresser quelqu'un, j'ai ajouté un chapitre 3, après 2 bons mois sans écrire ^^
___________________/_/_/

~ J'aurais fait n'importe quoi pour qu'il conserver ce sourire qui lui allait si bien. N'importe quoi ~
Revenir en haut
Fragou
Non-RPGistes

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2012
Messages: 13 927
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Féminin
Points de RP: 1 385

MessagePosté le: Mar Mai 1 2018, 11:08    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

Youhou, très intéressant tout ça :D 
Désolée, ça fait un moment que j'avais pas lu :'v 
Autrement, les personnages restent mystérieux, mais j'aime bien l'ambiance qui émane du texte, ça titille ma curiosité, j'espère que tu trouveras facilement l'inspiration pour la suite ;3
___________________/_/_/
~ Je n'ai jamais aimé que moi et je reste sans lendemain ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Etoile Automnale
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2017
Messages: 3 684
Féminin
Personnage Principal: Etoile Automnale |A| &gt; Mort en novembre
Deuxième Personnage: Pluie de Givre |A|
Troisième Personnage: Effraie Dorée |N|
Quatrième Personnage: Arolle Astral |N|
Sixième Personnage: Rapace Ephémère |C| &gt; Mort en mars
Septième Personnage: Grison - Lierre - Rem |E|
Points de RP: 4 880
Autre(s): Première inscription le 26/09/12 + Activité plus faible sur l'année scolaire en cours

MessagePosté le: Mar Mai 1 2018, 13:06    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

T'inquiètes pas ^^  Merci de continuer à lire en tout cas, et que ça t'intrigue :3
___________________/_/_/

~ J'aurais fait n'importe quoi pour qu'il conserver ce sourire qui lui allait si bien. N'importe quoi ~
Revenir en haut
Fragou
Non-RPGistes

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2012
Messages: 13 927
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Féminin
Points de RP: 1 385

MessagePosté le: Mar Mai 1 2018, 13:57    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

Y'à pas de quoi <3 :3
___________________/_/_/
~ Je n'ai jamais aimé que moi et je reste sans lendemain ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Etoile Automnale
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2017
Messages: 3 684
Féminin
Personnage Principal: Etoile Automnale |A| &gt; Mort en novembre
Deuxième Personnage: Pluie de Givre |A|
Troisième Personnage: Effraie Dorée |N|
Quatrième Personnage: Arolle Astral |N|
Sixième Personnage: Rapace Ephémère |C| &gt; Mort en mars
Septième Personnage: Grison - Lierre - Rem |E|
Points de RP: 4 880
Autre(s): Première inscription le 26/09/12 + Activité plus faible sur l'année scolaire en cours

MessagePosté le: Mar Mai 22 2018, 16:48    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

J'ai oublié de le préciser, mais un nouveau chapitre a été ajouté ^^
___________________/_/_/

~ J'aurais fait n'importe quoi pour qu'il conserver ce sourire qui lui allait si bien. N'importe quoi ~
Revenir en haut
Fragou
Non-RPGistes

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2012
Messages: 13 927
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Féminin
Points de RP: 1 385

MessagePosté le: Mar Mai 22 2018, 17:48    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

Aha, ça se précise ! J'aime bien Jack, je t'avoue :3 Mais tous ces personnages... ça m'a l'air un peu alambiqué, bien que je pense qu'on verra par la suite qui est plus ou moins important, et que tout devrait se préciser :3
___________________/_/_/
~ Je n'ai jamais aimé que moi et je reste sans lendemain ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Etoile Automnale
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2017
Messages: 3 684
Féminin
Personnage Principal: Etoile Automnale |A| &gt; Mort en novembre
Deuxième Personnage: Pluie de Givre |A|
Troisième Personnage: Effraie Dorée |N|
Quatrième Personnage: Arolle Astral |N|
Sixième Personnage: Rapace Ephémère |C| &gt; Mort en mars
Septième Personnage: Grison - Lierre - Rem |E|
Points de RP: 4 880
Autre(s): Première inscription le 26/09/12 + Activité plus faible sur l'année scolaire en cours

MessagePosté le: Mar Mai 22 2018, 18:01    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

Oui, c'est une réflexion que je me suis faite il y a pas longtemps x) Mais j'avais envie de présenter tous ces personnages, pour les voir interagir les uns avec les autres :3 Mais c'est clair qu'ils sont beaucoup, mais j'espère au moins avoir réussit à les différencier un minimum ^^ A voir dans quelques chapitres si l'impression persiste :)


Merci d'être toujours aussi réceptive en tout cas :') Des projets d'écriture en préparations ? :p
___________________/_/_/

~ J'aurais fait n'importe quoi pour qu'il conserver ce sourire qui lui allait si bien. N'importe quoi ~
Revenir en haut
Fragou
Non-RPGistes

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2012
Messages: 13 927
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Féminin
Points de RP: 1 385

MessagePosté le: Mar Mai 22 2018, 18:20    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

C'est intéressant en tout cas, même si je t'avoue que pour l'instant, c'est toujours un peu flou :3 Peut-être faire un petit récapitulatif au début ? Moi j'aime bien ^^'


Aha, ça tombe bien que tu me demandes ça... Après quelques tâtonnements, j'ai trouvé la motivation pour réécrire COM, dans une version plus "mature" du premier tome, avec une narration à la première personne... Mais j'ai bloqué, et j'ai tout repris avec un mode de narration que je trouve trèèèèès original, un peu inspiré des Hauts de Hurlevent (ne panique pas, ça reste mon style /pan/), où je revisite l'histoire des premiers tomes, que je trouvais pas tellement vraisemblable, après réflexion... et tout ça de façon assez résumée, de sorte qu'on s'étale pas sur deux cycles pour savoir ce qu'il advient de tout le monde :'3 Bon, j'en suis qu'au 2eme chapitre, mais le challenge est vraiment intéressant /pan/ Et je m'excuse de flooder sur ton sujet :'3 <3
___________________/_/_/
~ Je n'ai jamais aimé que moi et je reste sans lendemain ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Etoile Automnale
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2017
Messages: 3 684
Féminin
Personnage Principal: Etoile Automnale |A| &gt; Mort en novembre
Deuxième Personnage: Pluie de Givre |A|
Troisième Personnage: Effraie Dorée |N|
Quatrième Personnage: Arolle Astral |N|
Sixième Personnage: Rapace Ephémère |C| &gt; Mort en mars
Septième Personnage: Grison - Lierre - Rem |E|
Points de RP: 4 880
Autre(s): Première inscription le 26/09/12 + Activité plus faible sur l'année scolaire en cours

MessagePosté le: Mar Mai 22 2018, 18:53    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

Hum, j'y penserais, merci pour la proposition :)




Yeah !! Voilà qui est intéressant :p Disons que je pense qu'être satisfait du travail qu'on a produit est très compliqué, plus encore sur de grosses séries comme COM. Du coup, avoir un peu de recul dessus, ça peut faire du bien, tant qu'on ne perd pas l'essence qui nous a donné envie de nous lancer dans cet univers :) Hâte de voir ce que ça donnera, même si je n'ai jamais lu le livre, prends le temps dont tu as besoin ! Ah, retrouver Iris, Daeman et compagnie...allez, je vais me relire les premières versions :p
___________________/_/_/

~ J'aurais fait n'importe quoi pour qu'il conserver ce sourire qui lui allait si bien. N'importe quoi ~
Revenir en haut
Fragou
Non-RPGistes

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2012
Messages: 13 927
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Féminin
Points de RP: 1 385

MessagePosté le: Mer Mai 23 2018, 13:34    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

De rien, au pire je pense être capable de m'y faire, ce serait juste un petit memento ;)


Je pense aussi... Le ton changeait tellement à mes yeux des premiers tomes aux derniers sur lesquels je me suis penchée... Et je pense garder celui-là, avec beaucoup de recul sur l'histoire, car j'ai beaucoup de mal à retrouver cet aspect encore un peu enfantin des premiers, et j'espère que mes ex-lecteurs aimeront quand même /pan/ au pire, ce sera l'occasion de trouver un nouveau public (je parle comme si j'allais le publier /pan/) Merci beaucoup pour ton enthousiasme en tout cas <3 
J'ai aussi cru comprendre que tu cherchais un nom pour un (nouvel ?) univers avec des certains Nathan, Alexandre et Matt...? 8'3
___________________/_/_/
~ Je n'ai jamais aimé que moi et je reste sans lendemain ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Etoile Automnale
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2017
Messages: 3 684
Féminin
Personnage Principal: Etoile Automnale |A| &gt; Mort en novembre
Deuxième Personnage: Pluie de Givre |A|
Troisième Personnage: Effraie Dorée |N|
Quatrième Personnage: Arolle Astral |N|
Sixième Personnage: Rapace Ephémère |C| &gt; Mort en mars
Septième Personnage: Grison - Lierre - Rem |E|
Points de RP: 4 880
Autre(s): Première inscription le 26/09/12 + Activité plus faible sur l'année scolaire en cours

MessagePosté le: Mer Mai 23 2018, 15:03    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

L'important, c'est que ça te plaise en premier lieu :) Je suis sûre que ça pourra plaire, et ce serait génial que ce soit édité ! :p Tu as quand même réussi à créer un univers super intéressant, et des personnages qui, même s'ils manquaient de développement pour les secondaires, avaient ce petit côté attachant, et pas "conventionnels" dans le sens où Iris avait son petit caractère à elle :3




Yep   Disons que je refuse de lâcher Nunnally et ces persos et que j'envisage un espèce d'univers étendu, qui me permettrait d'alléger l'histoire principale, qui reste toujours en cours de réécriture x)  Développer des persos comme Eleon, Rem et Trom par exemple, et juste laisser de petites pistes dans l'histoire principal. Quant au personnage dont je parle, il naîtrait après la fin de l'histoire que j'avais écrite (de manière catastrophique), et serait notamment le fils de Nathan et d'Alice :3
___________________/_/_/

~ J'aurais fait n'importe quoi pour qu'il conserver ce sourire qui lui allait si bien. N'importe quoi ~
Revenir en haut
Fragou
Non-RPGistes

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2012
Messages: 13 927
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Féminin
Points de RP: 1 385

MessagePosté le: Mer Mai 23 2018, 21:09    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

Merciiii pour cette petite liste <3
Et merci aussi pour COM, ça me touche beaucoup <3 J'espère pouvoir garder le cap et la poster bientôt (quand je jugerai m'être suffisamment avancée...), même si là je sens que ça risque d'être assez... original :'3


Oh viiii ** Tu me vends du rêve là, j'ai trop hâte, je suis tout de coeur avec toi pour l'écriture   Bon courage ma grande <3
___________________/_/_/
~ Je n'ai jamais aimé que moi et je reste sans lendemain ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Etoile Automnale
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2017
Messages: 3 684
Féminin
Personnage Principal: Etoile Automnale |A| &gt; Mort en novembre
Deuxième Personnage: Pluie de Givre |A|
Troisième Personnage: Effraie Dorée |N|
Quatrième Personnage: Arolle Astral |N|
Sixième Personnage: Rapace Ephémère |C| &gt; Mort en mars
Septième Personnage: Grison - Lierre - Rem |E|
Points de RP: 4 880
Autre(s): Première inscription le 26/09/12 + Activité plus faible sur l'année scolaire en cours

MessagePosté le: Mer Mai 23 2018, 21:31    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

De rien, je mettrais à jour petit à petit :3


Hey, faut tester pour voir ce qui peut marcher :p Tu me vends du rêve aussi *3*


Merci, j'en suis à choisir quoi mettre dans l'intrigue principal et quoi réserver pour ailleurs :3 Ca suivra grosso modo l'histoire de base ^^
___________________/_/_/

~ J'aurais fait n'importe quoi pour qu'il conserver ce sourire qui lui allait si bien. N'importe quoi ~
Revenir en haut
Fragou
Non-RPGistes

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2012
Messages: 13 927
Localisation: Dordogne, Périgord Noir, St Léon sur Bled
Féminin
Points de RP: 1 385

MessagePosté le: Jeu Mai 24 2018, 19:48    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur Répondre en citant

Oki ;)
Je vais essayer de m'y appliquer, alors ^^' Aha, bon courage quand même, le tout c'est d'être motivé <3
___________________/_/_/
~ Je n'ai jamais aimé que moi et je reste sans lendemain ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:11    Sujet du message: Le Quatorzième Joueur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Index du Forum -> Ma Guerre des Clans -> Histoires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com