LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Index du Forum
LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Nos Partenaires
 
 

TopSites : Cliquez pour voter !
 
top site velusia
 
Le Cimetière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Index du Forum -> Ma Guerre des Clans -> Histoires -> Sujets de RP -> Castway University
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Majesty
Solitaires

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2014
Messages: 4 966
Localisation: J'ai prié pour un monde meilleur, pour devenir meilleure.
Féminin
Personnage Principal: Empaleur (Horde)
Deuxième Personnage: Prince du Bayou (guérisseur Soirien)
Troisième Personnage: Axo (solitaire)
Points de RP: 588
Autre(s): Castway : Kyle, Sierra, Malik. ShadowHunter : Ed, Adhara. Venez voir mon fow pour des vavas o: http://ambrieworld.clicforum.com/f23-Libre-service.htm

MessagePosté le: Sam Nov 11 2017, 23:32    Sujet du message: Le Cimetière Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le cimetière de Castway n'échappe pas aux clichés des cimetières habituels. Froid, lugubre, on y trouve parfois des tombes fraîchement fleuries qui sous-entendent un trépas récent. D'autres sont plus vieilles, voire abandonnées au point que l'on ne puisse plus lire le nom de ceux qui reposent sous la pierre. Dans le fond, les boîtes des incinérés sont soigneusement rangées, et marquées de lettres dorées. L'air est toujours frais, tout est silencieux car personne n'ose réveiller ceux qui sont enterrés ici à tout jamais.

___________________/_/_/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN Skype
Majesty
Solitaires

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2014
Messages: 4 966
Localisation: J'ai prié pour un monde meilleur, pour devenir meilleure.
Féminin
Personnage Principal: Empaleur (Horde)
Deuxième Personnage: Prince du Bayou (guérisseur Soirien)
Troisième Personnage: Axo (solitaire)
Points de RP: 588
Autre(s): Castway : Kyle, Sierra, Malik. ShadowHunter : Ed, Adhara. Venez voir mon fow pour des vavas o: http://ambrieworld.clicforum.com/f23-Libre-service.htm

MessagePosté le: Sam Nov 11 2017, 23:33    Sujet du message: Le Cimetière Répondre en citant

Cimetière.
Sway & Sierra.

Mains dans les poches. Tenue de civile. Un froid vent passe dans son cou, elle frissonne. Horreur des cimetières, horreur des pierres tombales, horreur de ces allées de gravier, chemins tout tracés vers le caveau. Horreur de ce pincement au cœur, horreur de ces larmes qui lui font fermer les yeux. Horreur de ce ciel d'un triste gris, horreur de ces fleurs fanées dont les couleurs se sont écoulées sous les battements d'une pluie automnale. Horreur de cette odeur de pétrichore. Horreur horreur horreur.

Ses pas crissaient dans les cailloux. La tête rentrée dans les épaules, des mèches de cheveux s'échappaient de son écharpe, libres, indomptables. Sierra était seule. Elle venait de traverser le portail de fer dont le grincement sinistre lui donna la chair de poule, et elle entra dans le cimetière. Un lieu qu'elle connaissait pour y être venue de nombreuses fois, mais pourtant tellement désagréable. Des noms gravés dans la pierre, des lits éternels enterrés et emprisonnés à jamais dans l'absolue noirceur des enfers. On creuse dans la terre, s'approchant de ce royaume damné au lieu de nous élever vers les Anges. Un paradis, un enfer ? Y avait-il ? Tout le monde murmure au paradis mais personne ne veut mourir, de toute façon. Sierra craignait avec une telle force d'un jour reposer parmi ces pierres froides et stoïques... Peur de la mort, et pourtant elle aimait tellement l'effleurer, caresser sa peau grise et ridée, la sentir proche puis s'éloigner lentement... Sierra n'était qu'une mortelle parmi tant d'autres. Et elle avait peur de ce chemin que beaucoup avaient déjà traversé... quand bien même il existerait. Elle s'avança vers une tombe au hasard, prit un bouquet encore fleuri et continua sa route. Un mort ne peut m'en vouloir pour des fleurs. Le matériel n'a d'importance que pour les vivants. La policière n'avait pu acheter un bouquet, ne s'y connaissant pas le moins du monde en décoration de caveau. Alors à chaque fois elle en prenait ici, et venait le déposer sur une tombe. La tombe. De fines écritures en or gardaient silencieusement l'identité de ceux qui reposaient là, sous la terre. Dont une personne spéciale, la seule que Sierra avait connue.

- Salut Maman.

La femme eut un sourire triste, elle abandonna le bouquet sur le marbre, parmi d'autres fanés et dépourvus de vie. Sous la pierre, reposait Sarah Graham et d'autres qui devaient être de son sang.

- Comment vas-tu ? Je viens te donner des nouvelles de Papa... Il perd la mémoire, il perd pieds depuis que tu n'es plus là, mais tu le sais déjà. Ce matin, il m'a appelée « Sarah » il m'a dit que je lui avais terriblement manqué et que j'étais aussi belle qu'au premier jours. Ces mots t'étaient adressés. (elle eut un sourire triste). Papa t'aimes toujours, même avec la maladie, même si tu n'es plus là, c'est beau je trouve. Il a ce regard, il a toujours ce regard amoureux... Oh Maman, tu as eu de la chance de l'avoir... Vous avez eu de la chance de vous avoir... Et moi j'ai quoi ? Plus rien. Plus de Mère, plus de Père, m'enfin, c'est sûrement mon destin, mais vous avez été tellement formidables... Et votre monde est si différent du notre. On ne fait plus l'amour, on baise, on ne s'aime pas, on s'étouffe, on se jure « pour la vie » et finalement ce n'est que pour le mois. Maman... J'aimerais bien trouver, tu sais, le gendre parfait dont tu rêvais tant, la belle vie que tu m'as promise quand je suis arrivée chez vous. Je voudrais trouver quelqu'un qui m'aimerait non pas pour mon cul, mais pour le derrière du décor, pour ce que je cache, mais... Je sais que je te dis ça, mais en même temps j'ai peur d'en parler, je ne peux pas avoir confiance en beaucoup de personnes. Que finalement, ce que je cache ferait mieux de rester secret. Est-ce que j'ai droit à tout ça ? Est-ce je peux compter sur une autre personne que moi-même ..? Est-ce que être orpheline a été le sceau gravant ma destinée ?

Le goût salé des larmes avaient caressé les papilles de la jeune fille. Elle s'était mise à pleurer silencieusement, sans s'en rendre compte.

- Maman, pourquoi tu es partie ? Pourquoi tu as emporté un morceau d'esprit de Papa ? Dis, pourquoi tu m'as laissée seule une nouvelle fois ?

Secouée par les tremblements, Sierra fixait la tombe de Sarah. Les larmes se perdirent dans son écharpe, et elle ne fit rien pour les essuyer. Son mascara avait déjà teint ses joues de noir, et c'est à cet instant qu'il se mit à pleuvoir. Sans capuche, elle s'abandonna à la pluie, ses cheveux lui collant le visage. Les tombes brillèrent, mouillées à leur tour. Sierra resta là, debout, immobile, le visage fourré dans ses vêtements pour échapper à un potentiel regard. Elle n'avait pas honte, de pleurer ainsi, elle s'en fichait du regard des autres. Mais c'était une forme d'intimité. Recluse, la tête dans son écharpe, c'était comme si un pan du monde n'existait plus. La jeune femme libéra ses sanglots. Sur la tombe, on pouvait voir une photo délavée, une photo de famille. Sierra, encore jeune, se tenait à côté d'un garçon beaucoup plus vieux, et à leur côté un homme, une femme, qui souriaient paisiblement. Le dernier vestige d'un passé heureux... un passé, effectivement. Elle s'accroupit devant la tombe, et attrapa le cadre dans ses mains, caressa les visages qui s'y dessinaient, du bout du pouce. Plusieurs minutes passèrent, Sierra se repassait de doux souvenirs. Doux mais douloureux. Et tellement lointains. Les bruits dans la cuisine, le rire de Sarah, l'odeur de cette maison qui l'avait adoptée et que Matt avait été obligé de vendre, faute de moyens. Sierra repensa à sa chambre, à ce collier, toujours pendu à son cou depuis toujours, cette lune qui avait du leur coûter leur retraite ..! Sierra déposa sa main sur son collier et le serra dans sa main. Elle remit le cadre à sa place et se passa une main sur le visage. Ses cheveux lui collaient au visage, mais elle ne fit rien pour les enlever, estimant sûrement les larmes plus gênantes que ses cheveux.
Et plus le temps passa, les larmes furent remplacées par les goûtes de pluie. Son regard se teinta d'indifférence, et elle jura silencieusement à Sarah de revenir. C'est durant cette prière secrète qu'elle entendit des bruits de pas dans les graviers. Son instinct se réveilla automatiquement, et elle saisit le couteau qu'elle avait dans sa poche - Sierra avait toujours un couteau dans sa poche -. Que faisait une autre personne dans un cimetière en pleine nuit, hein ? Ce n'était pas normal, et la policière se méfia automatiquement. Elle se déplaça, lentement, avec douceur pour que ses pieds ne fassent pas trop de bruit. Si c'était un violeur de tombe, il aurait intérêt à être préparé à la tempête qui allait lui sauter dessus d'ici peu.

- Qui est-là ? demanda-t-elle très clairement.

Son timbre se répercuta sur l'immensité du lieu et les tombes.

- Sierra West, police, que faîtes-vous ici en pleine nuit ?

Cela pouvait tout à fait être un jeune ou même plusieurs, venus pour saccager des tombes.

___________________/_/_/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN Skype
Déesse
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2012
Messages: 11 456
Féminin
Personnage Principal: Déesse (♀) → Guerrière et Reine du Clan de la Nuit.
Deuxième Personnage: Trône Impérial (♂) → Guerrier du Clan de la Nuit.
Troisième Personnage: Trône de Fer (♂) → Guerrier du Clan de la Nuit.
Quatrième Personnage: Makwaëya (♀) → Femelle Domestique.
Points de RP: 3 384
Autre(s): Officiellement de retour dès le 10 septembre.

MessagePosté le: Dim Nov 12 2017, 17:53    Sujet du message: Le Cimetière Répondre en citant


Sway.
Ft. Sierra.


La nuit tombe tôt ces temps-ci et, je sens peu à peu l'obscurité m'engloutir. Je suis là, assis, immobile à écouter le vent qui siffle dans mes oreilles, avec ce léger murmure. Ça me rend fou, ce petit son, comme si quelqu'un me parlait à l'oreille. Comme si, elle, me parlait, me rassurer et me réconfortait comme autrefois. Alors, je ferme mes yeux, et je me laisse bercer par le doux murmure du vent, repérant parfois ces tonalités et ce petit accent si charmant, si parfait, si beau. Questa melodia perfetta. Je passe délicatement ma main sur la tombe sur laquelle je suis assis. Tu me manques. Beaucoup. Je t'ai vengé, mais ça me suffit pas. J'ai besoin de toi ici, tu sais. Sa mort a été trop brusque, trop rapide, trop violente. Je me souviens, j'étais assis, dans la cuisine en train d'essayer de faire mes maths, et Alexander était dans le salon, en train de jouer à un jeu vidéo. J'en ai eu marre d'être là, seul à devoir bosser, alors je suis allé le rejoindre, pour qu'on joue à deux. Tu étais là, sur le fauteuil. Tu m'as vu arriver, et tu as froncé les sourcils, sans rien dire. Je me suis alors assis, sauf que, bien évidemment, Alexander n'a pas voulu partager son jeu, pour je ne sais quelle raison. Alors, on a commencé à se battre tous les deux. Tu as hurlé, certainement à cause de la trop grosse dose d'alcool et de drogue dans ton sang, et tu es venue t’interposer entre nous. Ta main a fermement attrapé la mienne, et tu m'as gueulé dessus pendant au moins dix minutes. Lorsque tu as arrêter, c'est parce qu'on venait de sonner à la porte. Tu es allé ouvrir, et c'était le geste mortel. Deux gars son entré, tout est allé vite. Mon cerveau c'est mis sur off, pour éviter l'état de choc d'après le médecin, mais c'est faux. Je me souviens de tous les détails. Sauf que je n'arrive pas à les raconter. Je ferme les yeux, et je vois tout. Je pense, tout devient flou. Il y a eu des cris, les tiens. Des coups de mains, de pieds. Un coup de feu. Plus rien. C'était finit. Il y a eu le choc d'Alexander. Mon choc. Mais ce qui m'a à jamais marqué, c'était les paroles des mecs. Ils parlaient suédois, tu sais, la lingua che mi hai insegnato, Mamma. C'est grâce à toi que j'ai compris ce qu'ils ont dit, et que j'ai pu les reconnaître. En fait, tu t'es presque vengée seule. Presque.
Je me lève de la pierre tombale, avant de n me placer face à cette dernière.

« Mi manca la mamma. Ti manchi molto. Ho imparato a vivere senza di te, senza papà, senza Alex. Ma è complicato. Davvero. Mi dispiace Mi dispiace tutto e mi dispiace. Mi spiace per essere quello che sono. Mi dispiace per non essere il figlio che hai sempre desiderato. Mi dispiace che non vengo a trovarti spesso, ma è difficile per me essere qui davanti alla tua tomba. A volte mi dico che se tutto fosse stato diverso, sarò una buona persona, felice dal tuo fianco, ma non è così, mamma. Ti amavo tanto e non l'hai mai capito. No, preferisci cedere all'alcool e alle droghe e ad affrontare persone cattive. Hai scelto la tua strada, lontano da me, tuo figlio. Mi hai rotto. Sai cosa hanno detto ai giornali? Che sei morto di un sovradosaggio sul tappeto del nostro bagno, dopo aver tiro nel petto. Sai cosa è successo? Ho trascinato il tuo corpo nel bagno, cercando di fermare questo sanguinamento mortale. Hai rotto la mia vita, mamma e io, come un idiota, vengo sulla tua tomba a piangere.
Tu me manques, maman, mais d'un côté, je te hais. »


Je me lève, et je m'en vais de cette tombe. Je traverse le cimetière d'un pas rapide, désert à cette heure-ci avant qu'un son ne parvienne à mes oreilles. Je me dirige vers ce dernier, et de là où je suis, je peux voir la silhouette d'une jeune femme, aux cheveux clairs et détachés, qui tombent en fontaine. Je m'avance, et elle semble entendre le bruits de mes pas, demandant qui est là.

« Sierra West, police, que faîtes-vous en pleine nuit ? »


Je m'approche alors encore un peu, et je reconnais sans mal la policière de la dernière fois. Je marche alors, jusqu'à être à sa hauteur, et je ôte la capuche que j'avais jusque là sur ma tête.

« On a plus le droit de se recueillir maintenant ? »

1 • Qu'elle mélodie parfaite.

2 • La langue que tu m'as enseignée, maman.

3 • Tu me manques maman. Tu me manques beaucoup. J'ai appris à vivre sans toi, sans papa, sans Alex. Mais, c'est compliqué. Vraiment. Je regrette. Je regrette tout, et je suis désolé. Je suis désolé d'être ce que je suis. Désolé de ne pas être le fils que tu as toujours voulu. Je suis désolé de ne pas venir te voir souvent, mais c'est compliqué pour moi, d'être là, devant ta tombe. Parfois, je me dis que si tout avait été différent, je serai quelqu'un de bien, heureux à tes côtés, mais ce n'est pas le cas, maman. Je t'aimais énormément, et tu ne l'as jamais compris. Non, tu as préféré succomber à l'alcool et à la drogue, et avoir affaire à des mauvaises personnes. Tu as choisis ta voie, loin de moi, ton fils. Tu m'as brisé. Tu sais ce qu'ils ont dit aux journaux ? Que tu étais morte d'une overdose sur le tapis de notre salle de bain, après t'être tiré une balle dans la poitrine. Tu sais ce qui c'est passé ? Moi, j'ai trainé ton corps jusque dans la salle de bain, pour essayer d'arrêter cette hémorragie mortelle. Tu as brisé ma vie, maman, et moi, comme un idiot, je viens sur ta tombe pour pleurer.

[Désolée, c'est nul.]
___________________/_/_/
Revenir en haut
Majesty
Solitaires

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2014
Messages: 4 966
Localisation: J'ai prié pour un monde meilleur, pour devenir meilleure.
Féminin
Personnage Principal: Empaleur (Horde)
Deuxième Personnage: Prince du Bayou (guérisseur Soirien)
Troisième Personnage: Axo (solitaire)
Points de RP: 588
Autre(s): Castway : Kyle, Sierra, Malik. ShadowHunter : Ed, Adhara. Venez voir mon fow pour des vavas o: http://ambrieworld.clicforum.com/f23-Libre-service.htm

MessagePosté le: Dim Nov 12 2017, 19:08    Sujet du message: Le Cimetière Répondre en citant

Ow merde, pensa Sierra, alors que son visage se décomposa à la vue du dealeur de la dernière fois. Si elle s'était attendue à le croiser ici... De base, elle ne s'était pas attendue à croiser quelqu'un dans le cimetière à cette heure-ci. Ses sourcils de froncèrent, et elle replaça ses cheveux trempés derrière ses oreilles, rangeant du même coup son couteau. Normalement... Il n'y avait pas de danger. A moins qu'il décide soudainement de se venger de la dernière fois, ce qu'elle pourrait comprendre, mais elle se dit que si il avait voulu le faire alors... alors ce serait déjà fait. Sierra jeta un coup d'oeil à la tombe de Sarah, avant de lever les yeux vers le dealeur. Elle ne connaissait pas son nom, alors que maintenant, il connaissait son vrai prénom. Pour le peu qu'il y ait fait attention, il savait qu'elle ne s'appelait pas Morgane mais Sierra. Ses lèvres se pincèrent. Putain. Mais pourquoi le karma devait toujours revenir lui foutre un poing dans la gueule ? Peuh, karma de merde. Elle savait depuis longtemps qu'il était cassé c'lui-ci. C'était pas nouveau, avant qu'elle soit née il l'était déjà. Elle devrait l'emmener voir un réparateur de destin, il serait grand temps.
Le dealeur continua de s'avancer, jusqu'à lui demander s'il n'avait plus le droit de se receuillir ici. Sierra arqua un sourcil, et croisa ses bras sur sa poitrine. Elle ouvrit la bouche, prête à répondre mais... Elle se ravisa, laissant ses bras tomber le long de son corps. Elle avait l'air maligne tiens. Tant pis.

- J'ai pas envie de rester ici, si tu veux me parler tu me suis.

Et c'est tout ce qu'elle dit, prenant l'allée qui menait à la sortie du cimetière. Les bruits de pas contre les cailloux l'informèrent qu'il était là. La policière ne savait pas trop quoi penser de ce garçon. Il était troublant sans qu'elle ne l'admette, et le retrouver ici, dans de telles circonstances l'était encore plus.

- Alors toi aussi tu es dealeur et croque-morts à tes heures perdues ?

Sous-entendu qu'elle était elle aussi croque-morts. Sierra avait un humour noir, mais elle savait prendre des pincettes pour que la personne en question n'en soit pas vexée. C'est pour cela qu'elle s'inclut dedans. C'était plus simple ainsi.

___________________/_/_/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:41    Sujet du message: Le Cimetière

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA GUERRE DES CLANS : Le Forum des Passionnés Index du Forum -> Ma Guerre des Clans -> Histoires -> Sujets de RP -> Castway University Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com